8 septembre 2018

Le moro-sphynx, un animal surnaturel

Les papillons n’ont sans doute aucun secret pour toi. Mais sais-tu qu’ils ont des cousins moins connus appelés sphingidés? Ces derniers sont des insectes nocturnes, à l’exception de deux d’entre eux, dont le moro-sphinx, une espèce digne d’un conte de fées.

moro-sphinx
Sa longue trompe aide le moro-sphinx à aspirer le nectar des fleurs .
Temps de lecture 2 minutes

Semblable à une minuscule peluche et doté d’une trompe pouvant mesurer jusqu’à 3 centimètres, le moro-sphinx ressemble à un animal surnaturel. On le confond souvent avec le colibri. Sa trompe lui permet d’aspirer le nectar des fleurs. Ses petites ailes battent très vite et il peut même voler à reculons. Il est ainsi capable de butiner jusqu’à cent fleurs en seulement cinq minutes!

Grâce à la longueur de sa trompe, il recueille le nectar de certaines espèces trop profondes pour d’autres insectes, notamment celui du géranium, du lilas, du trèfle ou de la sauge. Le moro-sphinx est un papillon migrateur que l’on dit capable de parcourir plusieurs centaines de kilomètres. Il dort toujours dans le même type de lieux, avec beaucoup d’autres de ses congénères. Comme tous les papillons, au début de sa vie, le moro-sphinx est une chenille.

Celle-ci est généralement verte et possède des rayures claires. Elle est également munie d’une sorte de petite corne à l’arrière. Dès qu’elle s’est assez nourrie, elle s’enferme dans un cocon sur le sol avant d’en ressortir, le moment venu, sous forme de moro-sphinx. Ce sphingidé est aussi appelé sphinx colibri en raison de la ressemblance de son vol avec celui du célèbre petit oiseau.

Benutzer-Kommentare