Contribution de lecteur
29 juin 2017

Les libres penseurs

Un combat d'arrière-garde.

Récemment un grand journal romand faisaient savoir que les libres penseurs souhaitaient recruter des jeunes et des femmes. Le même article signale également que l'association vaudoise est adversaire de la religion. En dehors de l'implication en faveur de la laïcité (dont on se demande ce qu'elle a tellement apporté à la société), des oeuvres humanitaires, de la défense de la justice sociale, de l'égalité homme-femme, etc. que proposent de plus les libres-penseurs au-delà de ce que ce que prônent depuis fort longtemps déjà, bien des religions, des gens engagés dans la foi en Dieu. Les libres penseurs et les athées sont activement adversaires des croyants. Soit ! Qu'est-ce qui différencie vraiment des libres-penseurs de croyants partageant pourtant les mêmes vues sociales, humanitaires, voire progressistes qu'eux ? Le combat des libres penseurs et des athées est un combat d'arrière-garde. Ils sont libres de combattre. Mais ils n'ont pas la liberté de voir chez des Pascal, Luther, Calvin, Ricoeur

Benutzer-Kommentare