1 août 2018

«Les mathématiciens aiment les nombres bien carrés!»

Il est bien connu que les mathématiciens n’aiment pas trop le flou ni les approximations.

Temps de lecture 1 minute

Le phénomène

Les mathématiciens apprécient l’ordre et la discipline, ils adorent par exemple les suites logiques. Comme ici, où ils peuvent illustrer, avec de simples pois chiches, que l’addition de la suite des nombres impairs à partir de 1 (autrement dit 1+3+5+7+9+…) donne toujours le carré d’un nombre entier.

Un résultat mathématique qu’a donc mis en pratique Zoé pour pouvoir relever le défi de Lydie.

Benutzer-Kommentare