30 mars 2018

Les rapports pendant les règles: une bonne idée?

Face aux fuites, faites pareil! Prenez vos jambes à votre cou et fuyez les rapports sexuels. Vraiment? Et si dans les faits, c'était en fait le pied…

le 8 de carreau.
Illustration: Amélie Buri.

La fuite, c'est mal. Henri Laborit a beau nous avoir édifié d'un essai qui en dit tout le contraire (voir la vidéo ci-dessous), s'employant carrément à faire l'éloge de la fuite, ce n'est pas pareil quand ladite fuite fait une grosse tache de sang sur vos draps ou votre petite culotte. Ce sont les règles.

Ado, votre maman vous disait peut-être, le ton un peu grave, l'index levé, de planquer vos serviettes hygiéniques ou vos tampons au fin fond de l'armoire de la salle de bains. Dès lors, l'idée seule qu'un tampon puisse glisser de votre sac à main, à la vue de tous, vous faisait déjà rougir de honte.

A lire aussi: Le clitoris ou le droit de jouir

Et côté religion, les règles sont souvent synonymes d'impureté. Voilà, voilà! Bref, une fois jeune adulte, vous avez bien imprimé le message: quand les règles débarquent, il faut se terrer dans le mutisme et dissimuler les preuves tangibles de votre condition de femme… Alors avoir des rapports sexuels durant cette période, n'y pensez même pas!

Un plus fort désir sexuel durant les règles

Du coup, sept jours par mois - durant lesquels le tabou des règles fait employer les termes les plus ridicules, à commencer par ragnagna - nombreuses sont celles qui s'abstiennent et nombreux sont ceux qui en font de même. Outre un véritable inconfort lié parfois à des douleurs chez certaines femmes, les raisons de cette abstinence forcée sont souvent liées à une sensation de dégoût, ou à celle d'être sale. Mais est-ce bien fondé? Est-ce qu'on ne fait pas tout un tralala de ces ragnagna?

Selon l'Association des professionnels de la santé reproductive, 62% des femmes connaissent un plus fort désir sexuel durant les règles, 41% trouvent que le sexe leur manque beaucoup et 33 % que les câlins leur manquent parfois. Mais que font les hommes? On se le demande! Toujours est-il que c'est quand même embêtant, voire carrément frustrant, de ne pas pouvoir passer à l'acte à un moment où, paradoxalement, la femme éprouve un désir décuplé. Surtout que loin d'inspirer toujours la répulsion, le sang peut être, en fait, un puissant aphrodisiaque…

Le sang, source de plaisir

On s'en délecte bien quand on mange son pavé de bœuf saignant, un simple tartare ou même du boudin noir. Quand il est associé à la figure du vampire, voilà que le sang devient érotique et source de tous les fantasmes… Bref, le sang en plus de vous faire rougir de plaisir ou faire gonfler vos organes génitaux quand l'excitation marque un pic, est une véritable source de plaisir. Mais quand ledit sang sort d'un vagin, voilà que la simple image en révulse un certain nombre. Une révulsion qui est en fait plus culturelle que naturelle. Mais une fois cette idée intégrée, les règles ne sont pas un obstacle si terrible à dépasser…

A lire aussi: Dédramatiser la puberté

Rappelons déjà que les femmes ne perdent en moyenne que deux cuillères à soupe et demie de sang durant les menstruations. Pas de quoi glisser dans une psychose, imaginer les murs éclaboussés de sang ou vous repasser en mémoire un film de Hitchcock. Coté composition, le flux menstruel contient du sang mais aussi du mucus, du tissu endométrial et des sécrétions vaginales. Vous avez tourné de l'œil? Alors c'est que vous êtes définitivement trop inconfortable avec cela, et vous avez le droit de le dire… Après tout, une période d'abstinence ne présage que de la joie des retrouvailles. Pour les autres en revanche, voici quelques conseils:

Une serviette ou une alaise que l'on met sur un matelas, en dessous des draps sauront limiter les éventuels dégâts. Une marque américaine appelé Flex Company a même lancé un disque menstruel qui se place au fond du vagin et qui permet d'avoir des rapports confortables sans la moindre goutte de sang. Enfin, inutile de dire qu'une bonne douche avant les rapports permet aux deux partenaires de se sentir plus à l'aise.

A lire aussi: Le sexe, ce tabou

Notez que, contrairement à quelques idées reçues, il est possible de tomber enceinte durant ses règles et d'attraper des maladies sexuellement transmissibles. Donc n'oubliez pas de vous protéger, et pas qu'avec un drap.

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Illustration d'une carte de jeux, le 2 de coeur.

Sapiosexuel ou l'esprit sexy

une carte de jeux.

Le clitoris ou le droit de jouir

Les chats aussi ont des problèmes de voisinage. Pas vrai Zouc? (Photo: Yago Hernandez)

Le chat-chat à son pépère

Le spectre de la stérilisation plane sur Zouc (Photo: Yago Hernandez).

Le chat-chat à son pépère