4 juin 2018

Mais comment tu causes?

Entre parler de la rue, verlan et autres abréviations de la planète jeune, pas toujours facile de comprendre son ado... Mais qu'est-ce qu'un bolos? Décryptage en vidéo.

(Illustration: Gilberte Niamh Bourget)

Déjà, on ne sait pas comment l'écrire: avec un ou deux «s», avec un «e» à la fin? L'orthographe de «bolos» est une prise de tête à elle toute seule. Mais peu importe, c'est un des mots argotiques les plus entendus ces dernières années. Qui ne s'est pas fait traiter, au moins une fois, de bolos (ce qui, mieux vaut le savoir, n'est pas vraiment un compliment)? La chanteuse Zaho, rappeuse à ses heures, «ne veut pas de boloss dans sa life» et l'immense Jean Rochefort en a fait le titre d'une hilarante série web: Les boloss des belles lettres, où il parcourt les plus grands textes de la littérature en version verlan. Avec lui, l'aviateur en panne du Petit Prince «se tape la pause comme un bolos»... Mais, pour en savoir plus, Pascal Singy, professeur de sociolinguistique à la faculté de biologie et de médecine du CHUV, à Lausanne, en dévoile le sens et l'origine.

  • master

➜Voir aussi le daron , le crêteux , la go , les airbags , les leurleurs

Benutzer-Kommentare