2 février 2018

Federer, Armstrong, Rochat

La chronique de Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet.

Marie-Thérèse Porchet
Marie-Thérèse Porchet.
Temps de lecture 2 minutes

Dimanche, Jacqueline et moi, on a regardé la finale de l’Open d’Australie entre Federer et Cilic. Quel match! On a fait péter les ressorts du canapé! Un seul regret, ce n’est pas Marc Rosset qui commentait le match. La RTS fait des économies: No Billag, No Marc Rosset. Les billets d’avion pour Melbourne coûtent trop cher, alors Marc, on l’envoie seulement à Paris pour Roland Garros ou à Londres pour Wimbledon. Et même là, notre télévision n’est pas assez riche pour payer son consultant pendant toute la quinzaine. Alors il commente uniquement les demi-finales et la finale. Le tournoi dure deux semaines et Rosset n’est présent que les trois derniers jours. Le contraire de l’époque où il était joueur...

Mardi, on a appris que Lance Armstrong était officiellement invité par les organisateurs du Tour de Flandres, mais qu’en revanche, Richard Chassot avait refusé de le recevoir au Tour de Romandie. Question d’éthique. En même temps, un mec qui a marché sur la Lune, qui joue si bien de la trompette et qui gagne sept Tours de France, il est forcément dopé!

Jeudi, la presse a annoncé qu’un laboratoire italien était sur le point de commercialiser un médicament efficace contre la maladie de Parkinson. Ce qui rendrait bien service à Mme Schopfer, du troisième, qui met souvent plus d’une heure rien que pour appeler l’ascenseur.Parkinson qui paraît-il fait chaque année des ravages chez les hommes d’Église. Notez, avec tous ces messieurs en robe, c’est normal que ça branle au manche...

Samedi, le canton de Genève annonçait fièrement qu’il allait créer prochainement une police montée. Comme au Canada. Des policiers à cheval, à Genève! Le porte-parole du département a expliqué que le cheval allait favoriser le dialogue avec la population. Il s’agit donc de chevaux qui parlent mieux français que les policiers genevois! J’imagine déjà les arrestations musclées: «Haut les mains! Je vous emmène au poste. Montez derrière!»

Enfin, je vous conseille vivement de venir applaudir l’humoriste romand qui me fait le plus rire, Nathanaël Rochat, le 1er mars au Théâtre de Beaulieu à Lausanne. Nathanaël qui a récemment déclaré: «J’avais décidé d’aller consulter un voyant. Quand je suis arrivé, il m’a demandé comment j’allais, je suis reparti.»

Benutzer-Kommentare