24 juillet 2018

Formidable

La chronique de Marie-Thérèse Porchet.

Marie-Thérèse Porchet
Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet.

Parlons de l’événement le plus important de ces dernières semaines, qui a passionné le monde entier… le début de ma tournée avec le cirque Knie! Mon amie Jacqueline est venue me voir à la première avec toutes les dames de l’immeuble. Un vrai sacrifice: elles ont dû retirer leur deuxième pilier pour s’acheter douze places au troisième rang!

Traditionnellement, la tournée romande commence par Delémont, La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel. Il y a quelques années, les municipalités du Locle et de Porrentruy faisaient elles aussi venir le cirque. Comme antidépresseur. Mais elles ont renoncé, car, dans ces régions reculées, il est devenu impossible de dérider un habitant, et le divertissement est une notion qui a totalement disparu.

Le spectacle est tellement réussi qu’il vaudrait la peine d’être vu même si je n’y étais pas, c’est pour vous dire! Ça commence par un contorsionniste, Alexandr Batuev, qui arrive à nous faire croire qu’il est en caoutchouc… C’est grâce à lui que j’ai compris que l’expression «avoir la tête dans le cul» n’était pas qu’une image! À la fin de son numéro, il entre dans une boîte tellement minuscule qu’elle serait même acceptée comme bagage à main chez Easyjet!

Franco, qui dresse des drones! J’ai rien compris, ça doit être du cirque contemporain

Marie-Thérèse Porchet

Vous découvrirez aussi Coperlin, magicien à mourir de rire; la troupe russe des Skokov, uniquement des filles, sur leurs balançoires; Marie-Ève et Jonathan, un couple de Québécois dans un numéro très suggestif… Et les frères Errani, qui sautent sur un trampoline et qui ensuite me font culbuter avec eux. Un des meilleurs moments.

Vous applaudirez l’adorable Chanel Marie Knie, âgée de sept ans, qui présente un numéro avec ses deux lamas, Serge et Dalaï. Et puis bien entendu, tous les autres membres de la famille Knie: Mary-José qui dresse des chevaux, Ivan Frédéric qui dresse des chevaux, Maycol qui dresse des chevaux, et Franco, qui dresse des drones! J’ai rien compris, ça doit être du cirque contemporain. Lui, si on ne le surveille pas, l’an prochain, il apprivoise des agrafeuses!

Enfin, vous ferez la connaissance de Laura Miller, qui se balance au bout de son cerceau, avant de plonger dans un bassin placé au milieu de la piste et de jouer la sirène indomptable. Quand elle ressort de l’eau en tournoyant dans les airs, elle arrose le public, du coup toutes mes amies ont été mouillées en même temps. Ce qui ne leur était plus arrivé depuis le dernier TJ de Massimo, en 1998!

➜ A lire aussi: Actualité insolite

Le site de Marie-Thérèse Porchet: https://marie-therese.ch

Benutzer-Kommentare