28 décembre 2017

On s’embrasse?

La chronique de Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet.

Marie-Thérèse Porchet
Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet.

C’est à moi que revient cette année le privilège de présenter mes vœux de bonheur et de santé à toutes les lectrices et tous les lecteurs de ce magazine, et à quelques personnalités qui ont marqué l’actualité à leur manière.

Tout d’abord mes vœux d’éternité à ce criminel de guerre croate qui a mis fin à ses jours en buvant d’un trait une fiole de poison à la lecture du verdict lors de son procès au Tribunal pénal international. Comme quoi, il faut toujours avoir son Rivella sur soi...

Mes vœux de succès aux producteurs de la série à succès Game of Thrones qui ont décidé de tourner plusieurs fins différentes à la huitième et dernière saison. Cela afin d’éviter les fuites qui nuiraient au suspense. De son côté, la RTS n’a tourné qu’une seule fin à la série Quartier des Banques: on y a appris qu’aucun des enfants du banquier privé n’est vraiment son descendant, que l’un d’eux comptait s’exiler avec une femme qui était auparavant un homme et qu’un des directeurs de la banque couche avec une dirigeante du fisc américain qui n’était pas vaccinée contre la grippe aviaire... Une fin tellement réaliste qu’à un moment j’ai cru que je regardais Mise au Point! Pour la saison 2, on annonce que Vincent Kucholl va sortir du coma mais se retrouver paraplégique, sourd et muet. Et que Lauriane Gilliéron va peut-être cesser de pleurnicher.

Mes vœux de bonne digestion à cette hôtesse de l’air chinoise qui a été virée pour avoir mangé des restes sur les plateaux-repas des passagers. La raison invoquée par la compagnie est la suivante: nous voulons des collaborateurs courageux, pas téméraires!

Mes vœux de rétablissement au sénateur américain de l’Ohio qui a dû démissionner après avoir été surpris dans son bureau en train de batifoler avec un homme. Vous me direz qu’il n’y a là rien de condamnable. Si ce n’est que ce républicain pure souche a été élu sur ses positions homophobes et ultraconservatrices. Or, il semblerait que la position dans laquelle on l’a trouvé n’avait rien de conservatrice… Tel est pris qui croyait ne jamais se faire prendre, sauf par-derrière...

Enfin, mes vœux d’échec cuisant aux deux ressortissants bosniaques qui ont été arrêtés récemment, soupçonnés de préparer une attaque terroriste contre le journal Le Matin. Franchement, s’attaquer à la presse écrite, voilà un projet d’attentat totalement inutile: elle va bien finir par exploser toute seule...

Bonne année!

Benutzer-Kommentare

Articles liés

fred valet

Un père et manque(s)

Informationen zum Author

sandrine viglino

T’as lu ton horoscope 2018?

Fred Valet

La pelle en absence

Informationen zum Author

Sandrine Viglino

#Haglagla #pirefroid #jeneparlepasdemétéo