28 septembre 2017

Mélanie Freymond, une fille qui mène la danse

Présentatrice d’«Alors on danse?» le samedi soir sur la RTS, Mélanie Freymond aime quand ça bouge. Radio, télé, défense de la cause animale, en passionnée, elle marche aux coups de cœur.

Mélanie Freymond, présentatrice d'Alors on danse? sur RTS un.
Ce que Mélanie Freymond préfère, c’est s’emparer du dance floor en solo.

Elle nous donne rendez-vous à peine rentrée de dix jours passés à Mayotte en compagnie de l’Association Sea Sherperd qui surveille la nuit sur la plage les tortues en pleine période de ponte.

Elle est comme ça, Mélanie Freymond, toujours prête à défendre une cause qui la touche, à lutter contre l’injustice, qu’il s’agisse des animaux ou des êtres humains. Pétillante, le sourire généreux, la présentatrice des six émissions d’Alors on danse? (visionnez un épisode au bas de cet article) en début de soirée sur la RTS le samedi fonctionne aux coups de cœur. Et celle qui vit à Lausanne avec son fils de 5 ans, Maxence, en a eu plus d’un pour les candidats de ce divertissement qui voit chaque semaine s’affronter deux camps en vue de la finale de samedi.

«J’ai rencontré des gens passionnés, dont le talent m’a impressionnée», confie-t-elle sans pour autant révéler le nom du gagnant qui aura la chance de se voir offrir un voyage à Broadway. La danse, elle y a touché petite, sautant du classique au jazz, en passant par le hip-hop. Mais ce que Mélanie préfère, c’est s’emparer du dance floor en solo. «En duo, on doit se laisser guider et moi j’aime danser à ma guise.»

Une journée avec Mélanie Freymond

7h20 A l’antenne
«Tous les mardis, je tiens la chronique Les signatures sur Radio Lac. J’évoque les sujets qui me touchent, mes coups de cœur et mes coups de gueule. La radio est un média que je connais bien puisque j’ai passé huit ans à Rouge FM et participé à la matinale de LFM il y a trois ans. Revenir à l’antenne est un vrai bonheur.» 

9h Café en famille
«Je suis très famille, alors, dès que je peux, je profite de prendre un café avec ma cousine Karine qui travaille au centre-ville. On se raconte les dernières nouvelles, on parle de nos enfants, de nos amis communs.»

10h30 Coup de ciseaux
«Faire de la télé implique de soigner son apparence. Je vais donc toutes les six semaines chez Amin, mon coiffeur. Ça me détend et je sais que le résultat sera toujours parfait. Avec le temps, nous sommes devenus amis.»

Porte-bonheurs
«Ces colliers m’ont été offerts par mes amies lorsque nous sommes parties en Grèce cet été pour mes 40 ans. Ce sont des porte-bonheurs contre le mauvais œil. La bague, c’est l’alliance de ma grand-mère, ma petite étoile. Nous étions très proches et la porter me rappelle qu’elle est avec moi.»

15h Meeting en ligne
«Je dois présenter un événement dans quelques jours et nous passons en revue ce que l’on appelle en télé ‹le conducteur›: le programme de la journée minute par minute. Quand et comment je lancerai les invités, etc.»

17h Dress code
«Pour Alors on danse? j’ai travaillé avec une styliste de la RTS. Nous avons choisi ensemble les tenues, car il faut faire attention à une foule de détails: s’assurer que le vêtement passe bien à l’écran, que les couleurs sont raccord avec le décor, rien n’est laissé au hasard.»

(Photo: RTS/ Anne Bichsel)

20h50 Entrée en scène
«Les premières minutes, il y a cette montée d’adrénaline que j’adore et qui nous pousse à être meilleurs. Une fois que l’émission démarre, c’est génial: on partage avec les gens, on entre en contact avec le public, c’est tout ce que j’aime dans ce métier.»

A voir ci-dessous: l'un des épisodes d'«Alors on danse?», présentée par Mélanie Freymond sur RTS un

Benutzer-Kommentare

Afficher tous les commentaires