22 mai 2018

Le temps de danser pour Mélanie René

Mélanie René, qui a représenté la Suisse à l’Eurovision en 2015, a décidé d’effectuer un grand virage musical: elle change de nom et lance son premier single, «Dancefloor».

Mélanie René
Mélanie René est devenue Melyz, métissage de son prénom et de celui de sa sœur Charlyse.(Photos: Nicolas Righetti)

Elle nous semble familière et, pourtant, elle a bien changé. Mélanie René, qui a chanté «Time to Shine» à l’ Eurovision en 2015, est devenue Melyz, métissage de son prénom et de celui de sa sœur Charlyse. De son aventure, elle garde sa voix ensoleillée, une expérience forgée au feu des projecteurs et des interviews ainsi qu’un fort sentiment d’appartenance à la grande famille de l’Eurovision, «que j’essaie d’entraîner dans ma nouvelle aventure sans la trahir».

J’aime beaucoup le rock grunge, un peu pêchu quand il s’agit d’exprimer des émotions fortes, mais aussi l’électro

Mélanie René

Mais le temps était venu pour elle de proposer son propre univers: «J’aime beaucoup le rock grunge, un peu pêchu quand il s’agit d’exprimer des émotions fortes, mais aussi l’électro. J’ai pensé qu’il serait intéressant de combiner les deux.» Afin de trouver un producteur, elle «s’exporte» en Angleterre en 2017 et y rencontre le guitariste Phil Braithwaite, avec qui elle commence à composer.

Puis elle retourne en Suisse où, «méga-­perfectionniste», elle contacte le studio d’enregistrement genevois Kitchen Studio, afin de trouver le son parfait. Le résultat? «Dancefloor», son nouveau clip, réalisé et filmé par Cornland Studio au Jardin des Cinq Sens, à Yvoire. Elle prépare aussi une campagne de crowdfunding pour financer son premier EP, tout en fignolant un second single. «J’ai dû apprendre à minuter mes journées… le plus difficile, c’est de prendre parfois un moment pour moi!»

Une journée avec Mélanie René

Benutzer-Kommentare

Articles liés

‹Svizzera 240: House Tour›

La photo de la semaine de Gaëtan

Di-Meh

Di-Meh, le rappeur suisse qui monte

Netta Barzilai

La photo de la semaine de Michel Caspary

Anthony, 25 ans

Dans les oreilles