6 mai 2018

Au fitness avec des champions

En tant que nouveau partenaire officiel de Swiss Olympic, Migros Fitness soutient le sport d’élite suisse. Une bonne chose pour des athlètes comme les champions du monde junior de beach-volley Yves Haussener et Florian Breer.

La paire qu’ils forment n’aurait jamais dû exister: Yves Haussener ne mesure que 1,80 mètre, et Florian Breer deux centimètres de plus. Ils sont donc considérés comme trop petits pour pratiquer leur sport. Pourtant, nos compères, tous deux blonds et âgés de 19 ans, jouent au beach-volley au niveau mondial, et ont notamment remporté trois médailles aux Mondiaux juniors, soit l’or en M17, le bronze en M18 et l’argent en M19.

Depuis l’automne dernier, le duo s’entraîne régulièrement au Fitnessparc Migros Heuwaage, à Bâle. Parrainés par Swiss Olympic, les champions du monde se sont rapprochés de Migros, puisque l’enseigne a signé un contrat de sponsoring avec Swiss Oympic et soutient dans ce cadre-là les sportifs d’élite suisses.

Les joueurs de beach-volley Florian Breer et Yves Haussener sont des fidèles du Fitnessparc Migros Heuwaage à Bâle (photo: Paolo Dutto).

Yves Haussener ne cache pas son enthousiasme: «C’est une super nouvelle», affirme-t-il. Le Fitnessparc Migros Heuwaage est très bien situé, il possède tous les appareils de musculation nécessaires ainsi qu’un vaste espace bien-être. Florian Breer renchérit: «En ville de Bâle, aucune salle de fitness ne peut rivaliser avec celle-là.»

Comme il s’était blessé au genou – plus précisément au tendon du quadricipital, très sollicité au volleyball –, le renforcement musculaire auquel il s’est astreint l’hiver dernier était très important. D’ailleurs, son coéquipier a souffert exactement de la même blessure un an auparavant: «L’atterrissage après les sauts étant extrêmement traumatisant pour le genou, il est essentiel d’entraîner spécialement les muscles de cette zone, principalement sur une presse à cuisses ou au moyen de flexions du genou avec une barre d’haltère.» La pratique du volleyball sollicite non seulement les genoux, mais aussi le dos et les épaules.

Trois autres témoignages de sportifs d’élite

Yves Haussener et Florian Breer s’entraînent vingt heures par semaine, plus trois séances de musculation d’une heure et demie chacune. Ils profitent en moyenne une fois par semaine de l’espace bien-être, le plus souvent le dimanche: «On ne peut pas toujours être au taquet», confie Yves Haussener, un avis corroboré par son compère: «En plus d’être très agréable, se relaxer dans le jacuzzi est très important, surtout après un entraînement exigeant ou un tournoi.»

Yves Haussener et Florian Breer, qui se connaissent depuis l’école primaire, joueront encore ensemble cette saison. Mais à long terme, leurs chemins devraient se séparer: «Jusqu’ici, nous avons pu compenser notre handicap de taille par notre créativité et notre explosivité», explique Yves Haussener. Ils savent toutefois que s’ils entendent rivaliser avec les meilleurs mondiaux chez les adultes, ils devront tous deux se trouver un nouveau partenaire. Mais ils ont bien l’intention de continuer à s’entraîner ensemble en salle de musculation.

Benutzer-Kommentare