Content: Home

Un travail de longue haleine

Helen Peter élabore de nouveaux biscuits pour Midor, une entreprise de la M-Industrie. Grâce à elle, des personnes souffrant d’intolérance au lactose peuvent grignoter des snacks Blévita.

Durant toute une année, Helen Peter s’est consacrée à un projet ambitieux: l’élaboration d’un nouveau snack Blévita qui devait à la fois rappeler un muesli sur le plan gustatif et répondre aux besoins des personnes intolérantes au lactose. Avant de parvenir à ses fins, cette ingénieure en technologie alimentaire, qui travaille chez Midor, la biscuiterie Migros, a testé de nombreux ingrédients. Au final, c’est un subtil dosage de raisins secs, de flocons d’avoine, de corn-flakes et de noix de coco râpée qui a donné le goût recherché. Le tout sans une once de beurre, un défi de taille relevé avec brio.

Helen Peter disposait d’un petit pétrin et d’un four pour ses expérimentations. Son objectif final était de confectionner une pâte qui, après cuisson, reste légère, croustillante et pas trop sèche.

Et pour remplacer le beurre, la spécialiste a jeté son dévolu sur l’huile de tournesol: «Il y avait toutefois un petit problème: l’huile supporte moins le pétrissage à haute pression dans une installation industrielle et les températures élevées des fours continus», explique-t-elle. Pour obtenir un liant parfait, Helen Peter s’est finalement décidée à utiliser du gruau d’avoine, une recette validée par les tests effectués sur la chaîne de production de Midor.

De plus en plus de produits certifiés

La persévérance d’Helen Peter a fini par payer l’automne dernier lorsque Migros a lancé son nouveau biscuit mini müesli Blévita, un snack sans lactose certifié par Service allergie suisse SA et recommandé par le Centre d’allergie suisse aha!.

«J’avoue que j’éprouve un peu de fierté quand je vois le produit dans les rayons, confie l’experte. Il est important que les clients souffrant d’allergies et d’intolérances puissent trouver le plus large assortiment possible au supermarché.»

Migros s’est engagée dans cette voie depuis des années: en 2014 déjà, l’enseigne avait promis d’augmenter sa gamme d’articles destinés aux allergiques de 30% d’ici à 2016 dans le cadre du programme de développement durable Génération M. Un objectif largement dépassé puisque l’assortiment a progressé de 60% dans le délai prévu. Et comme il devrait encore s’élargir, les personnes chargées de son développement, à l’image d’Helen Peter, continueront d’avoir du pain sur la planche.

 

Publié dans l'édition MM 12
20 mars 2017

Texte
Image(s)
  Super  

 Imprimer  Envoyer

Génération M

Migros s'engage

Par des promesses et des projets concrets, Migros assume ses responsabilités envers les générations futures.

Le distributeur s’engage à protéger l’environnement, à encourager un mode de consommation durable, à agir de façon sociale et exemplaire en faveur de la société et de ses collaborateurs et à promouvoir un style de vie sain.

En savoir plus sur les promesses ainsi que l’avancée de leur mise en œuvre:
www.migros-generation-m.ch