23 mai 2019

Va et découvre ton pays!

Entre crêtes sauvages et vallons verdoyants ponctués de lacs idylliques, la Suisse offre une exceptionnelle diversité de paysages qui invite à l’exploration. Nos journalistes vous emmènent en balade sur leurs sentiers préférés aux quatre coins du pays romand.

(Photo: Keystone)

Le canyon des fées

Les gorges de l’Areuse, dans le ­Val-de-Travers (NE), une rando ­incontournable que l’on ne présente plus… Ou presque! Tantôt calme, tantôt écumante, cette rivière ­traverse paysages bucoliques et canyons spectaculaires. Celui qui souhaite suivre son cours doit enjamber quelques ponts vertigineux et emprunter des sentes parfois escarpées. Limpide, son eau ­chatouille les poissons et sert aussi à troubler l’absinthe, breuvage des fées que l’on peut déguster au ­départ (boutique de la gare de ­Noiraique) ou encore au milieu (restaurant de La Truite à Champ-du-Moulin) de cette ébouriffante balade.

(Photo: Keystone)

Des vignes au lac

Pratique, cette randonnée est accessible en train ou en voiture. Entre petits chemins herbeux et routes goudronnées, on traverse d’abord Féchy, en admirant au passage sa ­jolie église. Puis on est incité à grimper jusqu’au promontoire en haut du village. La récompense: une vue à couper le souffle sur le lac et le ­vignoble de Lausanne à Genève. On part ensuite à travers les vignes en direction de Bougy-Villars avant de redescendre sur Perroy et ses ­demeures anciennes. On quitte ­ensuite le vignoble pour le lac, qu’on longe avant de remonter sur ­Allaman.

Photo ©Jura tourisme

Prendre de la hauteur

Partant de la gare de Saignelégier (JU), cette balade concentre le meilleur des Franches-Montagnes. Le promeneur se retrouve au cœur du paysage typique de ce haut plateau: de verts pâturages ponctués de puissants sapins. Après avoir admiré Muriaux et ses fermes typiques, il s’engouffre dans la forêt et grimpe jusqu’au début de l’arête rocheuse des Sommêtres. La promenade se poursuit sur la crête jusqu’à un ­refuge. De là, le panorama sur le Doubs est spectaculaire. Ensuite, le randonneur peut obliquer en ­direction du Noirmont, où les gourmands dégusteront une tranche de toétché. Retour à Saignelégier en train.

(Photo: Keystone)

Le tour des Gastlosen

Faire le circuit des Gastlosen, c’est faire le tour d’un chef-d’œuvre. Cette chaîne au croisement des cantons de Fribourg, Berne et Vaud est d’une beauté stupéfiante. 15 km de dentelle hérissée en calcaire friable posée sur le velours vallonné de la Gruyère. Le plus facile est de partir de Musersbergli (FR) et de suivre le chemin qui part en direction du chalet du Soldat, grimpe jusqu’au col du Loup, avant de filer le long du versant sud. Déconseillé en cas de vertige, le tour alterne passages en forêt de résineux et pâturages ­tapissés de gentianes, avec deux points de ravitaillement: le chalet du Soldat et le chalet Grat. Descente possible en trottinette jusqu’à Jaun.

(Photo: Keystone)

À flanc de coteau

Certes, c’est un peu long. Cette ­traversée du val des Dix a pourtant l’avantage de se faire à plus de 2000 mètres d’altitude, ce qui est appréciable un jour de canicule… et sans dénivelé assassin, l’essentiel de la balade se déroulant à flanc de coteau. Grâce au car postal conduisant au barrage de la Grande-Dixence, puis au téléphérique déposant les randonneurs sur la couronne, le reste n’est plus que déambulation dans un décor colossal à travers les pâturages et les alpages. Celui ­d’Essertze, avec ses gouilles et ses tourbières, offre un lieu rêvé pour une halte. De Thyon 2000, le car postal ramène à Sion. Ce qui signifie que la balade s’effectue dans les deux sens.

Benutzer-Kommentare

Articles liés

La superbe vue des gorges de la Via Mala n’est pas recommandée aux personnes sujettes au vertige.

Une voie millénaire

Vertigineux: le barrage mesure 148 mètres et est le cinquième plus haut de Suisse romande (photo: Valais Wallis Promotion).

Moiry: entre splendeur et intemporalité

Plusieurs équipes venant de toute l’Europe sont invitées à imaginer à Rorschach des sculptures de sable éphémères (photo: DR).

Des merveilles peu connues

Tout comme Roger Federer, Emil fait l'unanimité et est apprécié aussi bien des Alémaniques que des Romands (photo: DR).

Les 27 raisons d’aimer les Alémaniques

Informationen zum Author