22 avril 2014

Percer son mur sans imprévus

Pour faire un trou, faut-il utiliser une perceuse-visseuse ou un marteau perforateur? Et avec quelle mèche? Tour d’horizon avec Claudio Borgata, suppléant du responsable au secteur «Construction» chez OBI à Renens.

Claudio Borgata tient une perceuse dans chacune de ses mains, souriant.
Claudio Borgata, suppléant du responsable au secteur «Construction» chez Obi, vous aide à choisir l’outil adéquat.

Faire un trou ou visser dans une paroi représente souvent une bonne dose de stress. Et si la mèche n’était pas adaptée? Et si la surface s’effritait ou se lézardait? Bois, béton, faïence, brique, etc.: chaque paroi exige l’utilisation de l’appareil adéquat, pourvu de l’embout nécessaire.

Claudio Borgata, suppléant du responsable au secteur «Construction», vous explique comment différencier les appareils disponibles sur le marché (perceuse à percussion, marteau perforateur, et les petits modèles, plus maniables et plus légers, avec accu) ainsi que les spécificités de chacun.

Un conseil, avant tout: lorsqu’on utilise fréquemment son appareil, il vaut mieux choisir des mèches en métal dur, plus onéreuses mais qui dureront bien plus longtemps que les autres. Pour les reconnaître? Il suffit de vérifier l’emballage: le symbole HM doit y être indiqué.

Il est conseillé d’enfiler des lunettes de protection en tout temps, et un casque de protection antibruit lorsqu’on utilise un marteau perforateur.

Prendre garde au type de vis qu’on désire utiliser: certaines comportent la mention Z2, d’autres PH2. Il faut adapter l’embout en fonction, afin d’éviter que ce dernier ne dérape lorsqu’on l’utilise.

Il va de soi que la perceuse à percussion et le marteau perforateur ont une puissance limitée. Lors de gros travaux, on préférera des appareils encore plus performants.

Perceuse à percussion

La roue des vitesses sur la perceuse.
La perceuse à percussion peut percer et visser.

Ce type d’appareil permet de percer et de visser. Sa puissance se calcule en watts, en nombre de tours minute et à la fréquence de frappe, et il possède deux vitesses de marche.

Mèche à bois
Les mèches à bois se terminent par une pointe.

Ici, la mèche utilisée est une mèche à béton. Mais attention, ce système n’est pas assez puissant pour percer des murs en béton armé. On peut utiliser des mèches à pierre pour percer les briques. On peut également utiliser des mèches à bois, reconnaissables à leur pointe.

Le bout de la mèche.
Vous n'avez pas forcément besoin de dévisser votre mèche pour l'enlever.

Pour enfiler la mèche: dévisser le mandrin, enfiler la mèche puis revisser l’embout. Une astuce pour enlever la mèche sans avoir besoin de la dévisser: sélectionner la vitesse de gauche, bloquer l’embout avec la main gauche, et enclencher doucement la vitesse en tenant la mèche dans l’autre main. On peut également utiliser cet appareil avec des fraises à bois d’encastrement de charnières.

La perceuse en action.
Commencer par mesurer le diamètre nécessaire.

Commencer par mesurer le diamètre nécessaire et choisir la fraise correspondante (elles peuvent faire entre 10 mm et 50 mm de diamètre). Ecarter ensuite l’embout de la perceuse au maximum pour pouvoir y glisser la fraise. Bien maintenir l’appareil et percer le bois.

Embout de scie cloche
La scie cloche vous permet de creuser un trou régulier.

Autre possibilité: l’utilisation de la scie cloche, tout aussi efficace pour creuser un trou régulier dans du bois, de l’aluminium ou de la brique. La scie cloche est particulièrement utile pour l’agencement de cuisine, par exemple pour placer ensuite des spots halogènes. Dernière utilisation possible: le ponçage. Planter dans l’embout le support avec le disque de papier de verre, et poncer en maintenant une certaine stabilité de manière à ce que la surface poncée soit homogène. Attention: ce système permet de poncer une petite surface. On préférera néanmoins une vraie ponceuse pour effectuer un travail à plus grande échelle.

Marteau perforateur

La tige
La tige se clippe dans l'appareil.

Contrairement à la perceuse, ce dernier comporte un mandrin SDS, qui permet à la fois de piquer et de percer. Il s’utilise avec des mèches différentes, pourvues d’une longue tige qui se clippe dans l’appareil.

Le bouton de réglage.
Le bouton de réglage.

Un marteau perforateur est pourvu de trois options: piqueur, avec pneumatique et sans. Un bouton permet aussi de visser ou dévisser. En achetant un set de mandrins interchangeables, on peut y glisser des mèches à bois comme celles de la perceuse.

L'embout e action dans une dalle de béton.
Avec cette fonction particulière, on peut par exemple enlever les catelles.

Cet appareil permet, tel un marteau-piqueur, d’enlever les catelles, par exemple, ou de percer du béton armé. En revanche, certains appareils ne possèdent pas assez de puissance pour casser le béton dans le but de faire une gaine technique (on utilisera dans ce cas un marteau perforateur SDS max, à louer dans les magasins spécialisés).

Les petits modèles

Petite révolution: le marteau perforateur Uneo Maxx, avec batterie au lithium. Petit et maniable, il possède une option pneumatique permettant non seulement de visser et dévisser mais aussi de percer du béton armé jusqu’à 10 mm, ainsi qu’un contrôle de puissance qui aide à déterminer la profondeur de vissage selon la dureté du bois: peu de puissance suffira pour du bois tendre, tandis que le bois dur exigera plus de force.

Bien utile pour éviter que la vis ne s’enfonce trop! Il est important de vérifier la puissance de la batterie, qui déterminera le type de travaux qu’on peut ensuite effectuer.

Il existe aussi une petite perceuse-visseuse avec accu, sans percussion, qui permet de percer le bois et le métal, mais pas le béton. On peut y glisser plusieurs sortes d’embouts, selon le type de vis. Vérifier ce dernier – indiqué sur l’emballage - afin d’éviter que l’embout ne dérape.

Bon à savoir: plus le voltage et l’ampérage sont importants, plus la machine est puissante, tout en ayant une très bonne autonomie.

Texte: © Migros Magazine – Véronique Kipfer

Photographe: Loan Nguyen

Benutzer-Kommentare