27 janvier 2018

La photo de la semaine de Pierric Tenthorey

Le magicien s'est laissé inspirer par la récente marche des femmes à Washington.

marche des femmes
La marche des femmes à Washington le 21 janvier 2018, avec en toile de fond le Capitole. (Photo: Mario Tama/Getty Images)
Pierric Tenthorey, magicien

«J’aime cette photo de la marche des femmes comme représentation d’une résistance démocratique chaotique contre une pensée totalitaire. Seulement, il y a peu de place sur un panneau, alors il faut simplifier. «Lève-toi, femme. Pas de boue, pas de lotus.» Une injonction associée à un symbole bouddhiste. À gauche, l’ironique «God hates Trump». Dieu peut donc haïr? C’est un manichéisme contre un autre. Et partout «United», «Together»… Lorsqu’une manifestation devient un mouvement de masse, on peut s’inquiéter. Mais on peut se dire aussi qu’une manifestation contradictoire n’est possible qu’en démocratie. Je me méfie de la cohérence. Et ici et là, quelques panneaux blancs. Je sais bien qu’il s’agit de leur dos, mais je préfère imaginer des manifestants dans le doute brandissant des slogans vierges...»

Benutzer-Kommentare

Articles liés

g7

La photo de la semaine de Camille Destraz

Médecins en salle d'opération. Contribution de lecteur

Système de santé Suisse, à bout de souffle...!

Passage sous-voie à Yverdon

Les femmes à la reconquête de la ville

vapotage

Vapoter avec de la nicotine est désormais légal