26 mars 2018

La photo de la semaine de Martin Vetterli

Le président de l'EPFL admire le travail d'Alexandre Roulin, spécialiste mondiale de la chouette effraie.

chouette effraie
La chouette effraie, qui mange 2000 à 6000 rongeurs par an, participe à un programme de lutte contre la prolifération des campagnols au Moyen-Orient. (Photo: Robert Harding/Garry Ridsdale/Keystone)

«J’aime les recherches menées par l’ornithologue lausannois Alexandre Roulin, spécialiste mondial de la chouette effraie et professeur à l’UNIL. Des études porteuses d’espoir. Depuis 2010, il est l’un des acteurs principaux d’un programme de lutte contre la prolifération des campagnols au Moyen-Orient. Et ce, en diminuant drastiquement l’utilisation de produits chimiques: le rapace mangeant aisément 2000 à 6000 rongeurs par an. Avec ce projet sans rapport avec la tradition, la culture ou la religion, il arrive à fédérer des communautés que tout oppose. Le Département fédéral des affaires étrangères l’a invité à Berne pour une rencontre sur la diplomatie des chouettes.»

Martin Vetterli, président de l’EPFL.

➜ A lire aussi: La chouette effraie sous la loupe

Benutzer-Kommentare

Articles liés

la sittelle torchepot

La sittelle torchepot

seve

Une année dans la vie des végétaux

lynx

Le lynx: sa fragile conquête de la Suisse

cafard

La blatte