2 juin 2014

Poser son carrelage sans dommage

Poser des carreaux, c’est tout un art… que vous apprend dans le détail Nicolas Piguet, gestionnaire de vente chez Obi Renens.

Nicolas Piguet en train d'appliquer du mortier sur un carreau
La pose d’un carrelage n’a plus de secret pour Nicolas Piguet, gestionnaire de vente chez Obi.
Temps de lecture 5 minutes

Vous avez craqué pour un nouveau carrelage? N’hésitez pas à l’acheter: vous pourrez ensuite le poser vous-même. Nicolas Piguet, gestionnaire de vente chez Obi Renens, vous explique le b.a.-ba de la pose de carreaux.

Tout d’abord, il faut savoir que les murs d’une pièce sont rarement droits. Il s’agit donc de partir du centre de la porte et de bien prendre ses mesures, de manière à ne pas risquer de poser son carrelage en biais. Il est aussi plus esthétique de poser ses carreaux de part et d’autre de ce même point central.

Il est essentiel de prévoir un joint de dilatation autour de chaque carreau: cela permet d’éviter que le carrelage ne se fende à moyen terme. Si l’on ne met pas de plinthe, on peut remplacer celle-ci par un joint de silicone.

Si les carreaux font plus de 20 cm, il est conseillé de procéder à un double encollage, en appliquant de la colle au sol, mais aussi au dos du carreau: cela permet de garantir un sol bien plat.

Vérifier régulièrement à l’aide d’un niveau à bulle

Vérifier régulièrement si les pièces sont bien posées, à l’aide du niveau à bulle. Si ce n’est pas le cas, maroufler afin de bien équilibrer le tout.

Enfin, Nicolas Piguet conseille de travailler tranquillement, en appliquant sa colle par portion afin qu’elle ne sèche pas. En procédant systématiquement, le sol d’une pièce est recouvert en une demi-journée environ.

Marche à suivre

Prendre les mesures

Si votre sol n’est pas plat, il est essentiel de le «préparer» au préalable. Pour ce faire, le recouvrir d’un mortier auto-nivelant, puis bien laisser sécher.

La poudre de colle est versée dans un seau.
Préparer la colle

Préparer ensuite la colle. Attention: si vous êtes sensible, mettez un masque pour éviter d’inhaler la poussière! Verser la colle en poudre dans un seau et ajouter la quantité d’eau indiquée sur l’emballage.

Mélange de la colle dans le seau.
Visser le mélangeur sur la perceuse et mélanger délicatement colle.

Visser le mélangeur sur la perceuse et mélanger délicatement colle et eau jusqu’à obtenir un mélange onctueux et homogène. On peut utiliser immédiatement la colle, mais il est conseillé de laisser reposer un peu. Il existe une colle pour sols humides, recommandée pour les caves et les salles de bain. Pour nettoyer le mélangeur: le plonger de suite dans de l’eau tiède et frotter un peu.

Marquage des repères.
Passer au marquage de la pièce

Passer ensuite au marquage de la pièce. Partir de la porte et tracer une ligne parallèle au seuil avec l’aide du niveau à bulle.

Tracage de la ligne perpendiculaire avec la règle en alu.
Tracer une ligne perpendiculaire à la première sur toute la largeur de la pièce.

Marquer le milieu de la porte avec un crayon gris, de manière à pouvoir poser un carreau de part et d’autre plus tard. Tracer une ligne perpendiculaire à la première à l’aide de la règle en aluminium sur toute la largeur de la pièce. C’est l’un des deux traits les plus importants, car ce sera celui qui servira de référence tout au long du marquage.

Disposition des carreaux à sec.
Disposer les carreaux à sec.

Disposer ensuite les carreaux à sec, de manière à être le plus précis possible. Poser le premier carreau au croisement des deux lignes, mettre les croisillons aux coins, puis poser le second carreau, toujours bien parallèlement à la ligne. Puis continuer avec les autres carreaux, jusqu’à ce qu’on atteigne le fond de la pièce.

Arrive un moment où la plupart du temps, il n’y a plus assez d’espace entre le mur et le dernier carreau posé pour pouvoir y glisser encore un carreau entier. Tracer alors un trait avec le crayon et la règle en alu à la moitié du dernier carreau posé. Prolonger ensuite la ligne sur toute la largeur de la pièce. Cela permettra ensuite de baliser la dernière ligne, plus étroite, de carreaux.

Enlever les carreaux. Vérifier que l’axe dessiné est bien perpendiculaire.

Poser le carrelage

Si les carreaux font 20 cm sur 20 cm ou moins

Etalage de la colle avec la truelle.
Etaler la colle de manière homogène sur le sol avec la truelle.

Avec la truelle, étaler la colle de manière homogène sur le sol. La couche ne doit pas être trop épaisse.

Application du peigne.
Tenir le peigne à un angle de 60° et tirer la colle sur toute la surface.

Tenir le peigne à un angle de 60° et tirer la colle sur toute la surface, en essuyant à chaque fois le peigne contre le bord du récipient: cela permettra d’égaliser l’épaisseur. Procéder par «portion» de sol, afin que la colle ne sèche pas avant que l’on ait eu le temps de poser les catelles – à noter qu’on a quand même environ 45 minutes avant que la colle ne soit sèche! Si celle-ci est sèche, il est possible de l’enlever avec un grattoir spécial, disponible au rayon «Carrelage».

Si les carreaux font plus de 20 cm sur 20 cm

Procéder comme précédemment, mais «beurrer» également le dos des catelles. Pour ce faire, tartiner une fine couche (env. 1 mm) de colle sur toute la surface, à l’aide de la truelle.

Le carreau est posé à la jonction des lignes.
Coller le premier carreau à la jonction des lignes.

Coller le premier carreau à la jonction des lignes, puis coller les autres à la suite. Ne pas oublier de glisser systématiquement entre eux les croisillons de plastique, qui permettent de maintenir la distance adéquate! A noter: même après 45 minutes, la colle n’a pas encore totalement pris et il est possible de repositionner légèrement les catelles si nécessaire.

Utilisation du marteau en caoutchouc.
Glisser des croisillons de plastique entre les carreaux et maroufler avec un marteau en caoutchouc.

Maroufler chaque carreau, en tapotant sur toute la surface avec le marteau en caoutchouc. Cela permet de bien ancrer le carreau dans la colle. Réitérer le travail avec tous les carreaux.

Prévoir quelques cales un peu plus larges que l’épaisseur du joint, qu’on glisse contre le mur : cela permettra ensuite de créer un joint de dilatation.

Lorsqu’on arrive près du mur, poser une catelle sur celle déjà collée. Prendre une troisième qu’on applique contre le mur en la maintenant à la bonne hauteur, puis tracer au crayon l’endroit où elle chevauche celle du dessous. La catelle de dessous ainsi ­marquée sera à la bonne largeur et pourra être coupée, avant d’être posée dans l’espace ­restant, entre les catelles déjà collées et le mur.

Notre vidéo vous montre comment procéder:

Lorsque le carrelage est posé, laisser sécher au moins 24 heures.

Faire les joints

Mélanger la pâte à joints en poudre et l’eau à l’aide du mélangeur, laisser reposer 3 minutes puis bien mélanger à nouveau. La pâte doit être fluide, à la manière d’une pâte à pancakes. Attention: du fait que la pâte sèche en 20 minutes, éventuellement préparer de petites quantités.

Utilisation de la lisseuse.
Bien répartir la masse dans tous les interstices avec la lisseuse.

Verser une petite partie de la masse sur les carreaux et bien la répartir dans tous les interstices avec la lisseuse.

Utilisation de l'éponge humide.
Passer ensuite une éponge humide et enlever le surplus.

Passer ensuite une éponge humide et enlever le surplus. Nettoyer plusieurs fois avec l’éponge humide, sans attendre que les joints soient secs.

Passer ensuite un chiffon sec sur les carreaux. Laisser sécher 24 heures. Nettoyer rapidement les outils à l’eau: la colle et la pâte à joints s’enlèvent sans problème.

Ramener les restes de béton à la déchetterie.

Photographer Mathieu Bernard-Reymond

Benutzer-Kommentare