24 mars 2014

Poser son lambris sans soucis

Plutôt que de repeindre vos pièces, pourquoi ne pas les transformer avec du lambris? Ce n’est pas si compliqué, ainsi que le démontre Armindo Nunes, charpentier et gestionnaire de vente chez Obi.

Armindo Nunes en train de poser le lambris
Grâce aux explications d’Armindo Nunes, vous pourrez enrichir vos murs d’une parure chaleureuse.
Temps de lecture 5 minutes

Disponible en un vaste choix de coloris, le lambris a le don de rendre chaleureux n’importe quel type d’espace. Même une cave humide devient ainsi un joli carnotzet où faire la fête!

C’est justement une telle pièce qu’Armindo Nunes, charpentier et gestionnaire de vente chez Obi Renens, a choisie pour sa démonstration. Il a donc sélectionné un lambris spécifique pour pièce humide, pourvu de joints d’étanchéité. Il y a ajouté un plastique pare-vapeur, ainsi que de la laine de roche pour une meilleure protection phonique.

Car chaque isolation a sa spécificité: les plaques de sagex sont destinées aux pièces très humides comme les salles de bain, tandis que la laine de verre, elle, donne lieu à une meilleure protection thermique.

Une fois le matériel choisi, il faut le poser en respectant deux règles:

  • Les lattes de soutien ne doivent pas être éloignées de plus de 60 cm les unes des autres, afin d’éviter que le lambris ne gondole.
  • Laisser un espace d’au moins 5 mm entre l’isolation et le lambris, pour que l’air puisse circuler – ce dernier faisant partie intégrante de l’isolation.

Quant au calcul du nombre de lames nécessaires à votre travail, il est tout simple: il suffit de mesurer la largeur du mur, de diviser ce chiffre par la largeur d’une lame, et cela vous indiquera le chiffre désiré.

Pose du lambris

Choisir des lattes dont la largeur est légèrement plus importante que l’épaisseur de la laine de roche. Il est très important de laisser un petit espace libre (5 mm suffisent) pour que l’air circule bien.

Visser les lattes à l’horizontale sur le mur (pour des murs en ciment: se servir de vis tampons). Il est important d’en fixer une aux deux extrémités, soit tout en bas et tout en haut du mur. Diviser l’espace restant pour placer les autres de manière régulière sur toute la hauteur du mur. Laisser au maximum 60 cm d’espace entre elles, pour éviter que le lambris ne gondole par la suite.

Glissage des pans de laine de roche entre les lattes.
Glisser les pans de laine de roche entre les lattes.

Glisser les pans de laine de roche entre les lattes. Mettez-les l’un derrière l’autre aux coins, de manière à les immobiliser. Si les pans sont trop grands, marquer l’endroit à couper au stylo et s’aider du niveau à bulle pour trancher droit. Couper ensuite la laine de roche avec le couteau spécial (attention aux doigts!). Bien clouer les crochets de départ sur les lattes.

Glisser le plastique pare-vapeur sous les pointes des crochets.
Glisser le plastique pare-vapeur sous les pointes des crochets.

Glisser le bord du plastique pare-vapeur sous les pointes des crochets.

Agrafer le haut du plastique.
Agrafer le haut du plastique.

Agrafer le haut du plastique contre la latte la plus haute, puis le reste contre les autres lattes, en le plaquant bien. Couper ce qui dépasse. Répéter sur les autres murs.

Poser la première lame, côté mâle d’abord.
Poser la première lame, côté mâle d’abord.

Poser le lambris en plaçant la première lame côté mâle d’abord (la lamelle, au dos, s’enfonce bien contre les pointes du crochet). Vérifier avec l’aide du niveau à bulle que la lame est bien verticale.

Mesurer la longueur de lame nécessaire et couper le surplus.
Mesurer la longueur de lame nécessaire et couper le surplus.

Vers le plafond: mesurer la longueur de lame nécessaire et couper le surplus avant de la placer contre le mur.

Prendre les griffes de fixation et en glisser une dans la lame, à la hauteur de chaque latte.

Attention à l’épaisseur de la languette des griffes! Celle-ci correspond à l’épaisseur du lambris (vérifier les indications sur l’emballage des lames).

Si la languette d’une griffe est trop écartée, la pincer un peu entre ses doigts pour la serrer, afin que le crochet tienne bien. Planter légèrement un clou fin avec le marteau, puis utiliser le chasse-clou, plus précis, pour terminer le travail sans prendre le risque de casser la languette métallique. Pour gagner du temps, on peut placer toutes les griffes à la suite et les clouer à la chaîne. Si le clou se plie, le remplacer par un clou neuf. Prendre ensuite une nouvelle lame, l’encastrer dans la première, toujours le côté mâle en premier, couper le morceau en trop avec la scie sauteuse et reprendre le cycle.

Pose d'une lame en coin.
Si l’espace restant au coin n’est pas assez large pour une lame entière, la tourner d'abord face contre le mur (le côté mâle à droite).

En arrivant au coin, si l’espace restant n’est pas assez large pour une lame entière, tourner la lame face contre le mur (le côté mâle à droite), laisser un demi-centimètre d’espace avec l’autre mur (pour emboîter ensuite l’autre lame). Marquer au crayon, en haut et en bas, l’endroit où couper. Poser ensuite la lame sur le sol et à l’aide de la règle, relier les marques en traçant un trait sur toute la longueur. Couper la largeur et la hauteur en trop. Emboîter ensuite la lame et la clouer à la hauteur des lattes, à quelques millimètres du bord. Lorsque l’on prend une lame pour l’autre côté du coin, glisser le côté mâle dans le demi-centimètre laissé libre. Ce n’est pas grave si les lattes ne sont pas complètement plaquées l’une contre l’autre, car une gorge sera placée sur toute la hauteur pour cacher la fente.

Pose de la gorge

Après avoir posé le lambris, mesurer la hauteur de la gorge, couper ce qui est nécessaire, puis plaquer une gorge contre chaque coin. Lorsque la gorge est en bois naturel: la fixer avec de petits clous, qu’on dissimulera ensuite avec un peu de peinture. Sinon, il est parfois possible de la fixer avec une colle de montage extraforte: dans ce cas, répartir la colle en zigzag sur toute la longueur, puis appliquer la gorge contre le coin. Pour faciliter le temps de séchage, on peut la maintenir avec des clous fins, qu’on pourra retirer par la suite. Attention: s’il y a une baguette ou une liste d’angle, calculer la longueur de la gorge pour qu’elle arrive en dessous!

Baguette ou liste d’angle

Application de la colle sur la baguette.
De la colle de montage suffit pour une baguette d'angle.

Lorsqu’il n’y a pas de plafond, on peut poser une baguette d’angle qu’on collera simplement avec de la colle de montage.

liste d’angle
Une liste d’angle permettra de dissimuler le bout des lattes mal alignées au plafond.

S’il y a un plafond, c’est une liste d’angle qui permettra de dissimuler des extrémités de lattes mal alignées. La clouer alors avec de petits clous fins, qu’on cachera avec un peu de peinture.

Texte: © Migros Magazine – Véronique Kipfer

Photographe: Loan Nguyen

Benutzer-Kommentare