2 février 2015

Poser un carrelage mural, c'est (assez) facile

Habiller ses parois de catelles exige simplement un peu de patience et de rigueur, ainsi que le démontre Fabien Cochet, spécialiste «Bâtiment» au rayon Construction chez Obi Renens.

Fabien Cochet s’applique à poser son carrelage.
Fabien Cochet s’applique à poser son carrelage.

Poser un carrelage mural n’est pas aussi compliqué qu’il y paraît. Mais il faut procéder systématiquement, en prenant son temps – et des mesures précises. Il est également utile de savoir que:

  • la colle sèche en 45 minutes maximum si le support n’est pas poreux. Et beaucoup plus vite s’il l’est. Il est donc important de ne pas en appliquer trop à la fois, car il est très difficile de l’enlever une fois sèche. De la même manière, il est important de nettoyer régulièrement les carreaux que l’on pose avec une éponge humide.
  • il est essentiel de poser un carrelage mural sur un support sain, sec et porteur – c’est-à-dire capable de supporter le poids qu’on lui ajoute.
  • de nombreux carrelages possèdent des frises ou carreaux à motifs assortis. Ne pas hésiter à en jouer, pour casser l’uniformité.

Texte © Migros Magazine – Véronique Kipfer

Astuce

Découvrez en vidéo comment couper un carreau à la bonne taille.

Marche à suivre

Commencer par calculer un calepinage (réflexion sur la disposition des carreaux) le plus esthétique possible par rapport aux dimensions des murs à carreler.

Marquer ensuite au crayon un trait à 23 cm depuis le sol
Marquer ensuite au crayon un trait à 23 cm depuis le sol

Marquer ensuite au crayon un trait à 23 cm depuis le sol (le carreau choisi a une hauteur de 25 cm, ce qui nous laisse donc une marge de 2 cm pour rattraper l’éventuel faux niveau du sol). Ce sera le trait de départ.

Depuis ce trait, tracer une ligne à l’aide du niveau et la reporter sur tout le mur à carreler.
Depuis ce trait, tracer une ligne à l’aide du niveau et la reporter sur tout le mur à carreler.

Depuis ce trait, tracer une ligne à l’aide du niveau et la reporter sur tout le mur à carreler.
Effectuer la même chose sur l’autre paroi s’il y a un coin.

Poser une lambourde juste sous le trait de départ et la visser.
Poser une lambourde juste sous le trait de départ et la visser.

Poser une lambourde juste sous le trait de départ et la visser, en posant le niveau dessus pour être sûr qu’elle est bien droite. Cela permettra ensuite de poser ses carreaux bien droits jusqu’à la hauteur désirée, et ce, même si la colle n’est pas encore sèche.

Fond blanc.

Attention en la vissant: laisser un retrait, afin qu’il y ait ensuite assez de place pour la baguette de finition.
Ouvrir le bidon de colle prête à l’emploi et bien mélanger. Si la consistance ne vous plaît pas, mouiller légèrement (attention: si la colle est trop humide, les carreaux glisseront!) et bien mélanger.

Fond blanc.


A noter: les joints étant ici destinés à être blancs, la colle choisie est blanche aussi. Mais il existe des colles noires. Par ailleurs, cette colle est utilisable sur maçonnerie brute seulement, sans fond d’accrochage. Sur une surface plus lisse, il s’agira d’appliquer d’abord une résine d’accrochage avant de l’utiliser.

Appliquer la colle sur un côté de la paroi.
Appliquer la colle sur un côté de la paroi.

Appliquer la colle sur un côté de la paroi.

Poser la baguette en la faisant dépasser, de manière à ce que ce qui dépasse corresponde à l’épaisseur du carrelage qui sera posé de l’autre côté.
Poser la baguette en la faisant dépasser, de manière à ce que ce qui dépasse corresponde à l’épaisseur du carrelage qui sera posé de l’autre côté.

Poser la baguette en la faisant dépasser, de manière à ce que ce qui dépasse corresponde à l’épaisseur du carrelage qui sera posé de l’autre côté. Vérifier avec l’un des carreaux que l’espace vide suffit.

Fond blanc.

A noter: il existe différents types de baguettes d’angle: arrondies, droites, avec un angle prononcé, en alu, en inox, en plastique, etc.

Enlever délicatement la colle sous la baguette et la lisser au-dessus.
Enlever délicatement la colle sous la baguette et la lisser au-dessus.

Enlever délicatement la colle sous la baguette et la lisser au-dessus.

Appliquer ensuite la même colle par «taches» sur la paroi et tirer ces points avec la spatule pour répartir uniformément la matière sur toute la surface.
Appliquer ensuite la même colle par «taches» sur la paroi et tirer ces points avec la spatule pour répartir uniformément la matière sur toute la surface.

Appliquer ensuite la même colle par «taches» sur la paroi et tirer ces points avec la spatule pour répartir uniformément la matière sur toute la surface. Appliquer assez de colle pour pouvoir poser deux lignes de carreaux, mais pas plus, histoire d’éviter que la matière ne sèche avant d’avoir eu le temps de tout poser. Utiliser ensuite la taloche dentelée, afin d’enlever le surplus sur la paroi et la baguette et laisser exactement l’épaisseur de colle nécessaire.

procéder à un double encollage, en appliquant également une fine couche de colle sur le verso de chaque carreau
Procéder à un double encollage, en appliquant également une fine couche de colle sur le verso de chaque carreau.

Lorsque les carreaux font plus de 30 cm sur 30 (ou alors par simple plaisir du travail bien fait): procéder à un double encollage, en appliquant également une fine couche de colle sur le verso de chaque carreau (juste de quoi remplir les petits carreaux en relief, qui favorisent l’adhérence). Les carreaux ayant tendance à gondoler davantage lors de la cuisson, cela permet de compenser et de permettre malgré tout que la surface soit plane.

Poser le premier carreau tout contre la baguette, bien le plaquer.
Poser le premier carreau tout contre la baguette, bien le plaquer.

Poser le premier carreau tout contre la baguette, bien le plaquer.
Nettoyer immédiatement les salissures avec une éponge humide.
Mesurer l’espace restant, en tenant compte de l’espace destiné au joint de départ (ce dernier dépendra bien sûr de l’épaisseur de joints qu’on va choisir). Vérifier aussi que le mur est bien à l’équerre.

Reporter la mesure sur le carrelage en tirant un trait.
Reporter la mesure sur le carrelage en tirant un trait.

Reporter la mesure sur le carrelage en tirant un trait.

Couper le carreau.
Couper le carreau.

Couper le carreau.

Placer ensuite le carreau coupé sur la paroi encollée, puis «piquer» l’une des extrémités d’un croisillon entre les deux carreaux.
Placer ensuite le carreau coupé sur la paroi encollée, puis «piquer» l’une des extrémités d’un croisillon entre les deux carreaux.

Placer ensuite le carreau coupé sur la paroi encollée, puis «piquer» l’une des extrémités d’un croisillon entre les deux carreaux. Faire la même chose dans l’autre coin.
Poser les carreaux en dessus selon la même méthode.

Placer les croisillons à plat dans les intersections.
Placer les croisillons à plat dans les intersections.

Placer les croisillons à plat dans les intersections.

Laisser sécher vingt-quatre heures avant de faire les joints.
Laisser sécher vingt-quatre heures avant de faire les joints.

Laisser sécher vingt-quatre heures avant de faire les joints. Il est nécessaire de bien laisser sécher, car le fait de poser les joints coupe l’oxygène: la colle ne pourra donc ensuite plus sécher.

fond blanc

A noter: il existe aussi des colles rapides, qui permettent de faire ses joints rapidement.
On peut ensuite dévisser sa lambourde et poser tranquillement les carreaux du bas, en prenant toujours des mesures précises et en faisant des coupes minutieuses.

Benutzer-Kommentare