12 mai 2018

Pourquoi meurt-on quand on est vieux?

Alix Noble Burnand, conteuse et thanatologue, répond à Maxine, 6 ans et demi.

Maxine
Une question de Maxine, 6 ans et demi.
Temps de lecture 2 minutes

«Ta question est vraiment importante! Quand on grandit, comme toi, on commence à se rendre compte qu’on ne reste pas vivant tout le temps, que les choses et les gens vieillissent. Et que, parfois, des gens qu’on connaît meurent. On peut mourir de beaucoup de manières différentes, par accident, à cause d’une maladie très grave ou tout simplement parce que le corps vieillit. Ton corps, comme celui de ton chat(tu en as un?) est vivant. Comme les fleurs, les arbres, les poissons rouges. Tout ce qui vit est fait de milliers de petites parties qui se développent, grandissent, vieillissent et… meurent. Regarde les feuilles en automne. Quand il fait froid, elles deviennent jaunes, rouges, puis elles brunissent, se détachent de l’arbre et tombent par terre. Elles deviennent des feuilles mortes.

Quand on devient vieux, c’est la même chose: le cœur bat moins bien, la peau se fripe, on a parfois mal au dos, on ne peut plus courir comme toi, on s’essouffle, on dort beaucoup, on oublie des choses… C’est ça, vieillir.

Et à la fin, le cœur est trop fatigué pour continuer à battre, alors il s’arrête. Le corps devient tout froid et blanc. Il ne bouge plus. C’est ça, mourir. Ça ne fait pas mal, de mourir. Et ça n’a rien à voir avec dormir.

Mais ce que je ne sais pas, c’est à quel âge on devient assez vieux pour mourir… Mathilde, ma petite-­fille, m’a dit hier: «Alix! Tu es très vieille, tu vas bientôt mourir de vieillesse?» J’ai répondu: «Ah non! Je ne suis pas encore assez vieille… Et c’est super d’être vivant!» 

Benutzer-Kommentare