18 septembre 2017

Pourquoi y a-t-il des monnaies différentes?

Une question de Camille, 9 ans.

Question mansucrite d'enfant
Une question de Camille, 9 ans.
Temps de lecture 2 minutes

La réponse de Silvia Arlettaz, professeur d’histoire à l’Université de Fribourg.

«Pour te répondre, je vais commencer par un peu d’histoire. Dans le passé, frapper la monnaie était un signe de souveraineté et de puissance. C’est pourquoi des Etats, des cantons, des villes, des seigneurs ont émis leur propre monnaie.

Puis, avec la constitution des Etats modernes, chaque pays s’est doté d’une monnaie nationale. Le phénomène d’unification s’est même élargi à une partie de l’Europe avec l’introduction d’une monnaie unique: l’euro.

Pour ce qui est de la valeur de la monnaie, elle répond à des critères et à des mécanismes très complexes. La monnaie a plusieurs valeurs. Une valeur métallique, qui dépend de la quantité de métal précieux qu’elle contient; une valeur nominale théorique fixe (qui est imprimée ou gravée sur un billet ou une pièce); et surtout une valeur d’échange qui est définie par les marchés économiques et qui évolue constamment.

Sous l’ancien régime, l’or et l’argent servaient aux grosses monnaies réservées au grand commerce. Pour l’usage quotidien et local, les petites monnaies étaient en métaux simples.

Il circulait une grande diversité de monnaies d’origines multiples, avec des poids et des valeurs disparates.

Aujourd’hui, toutes les pièces ont une valeur nominale détachée de leur valeur métallique. La différence dépend de la valeur d’échange des monnaies sur le marché. Le cours de change dépend de plusieurs critères et acteurs. Selon la puissance de l’Etat, l’importance de sa richesse, sa stabilité politique, sa croissance économique, la monnaie voit sa valeur augmenter ou diminuer.»

Benutzer-Kommentare