22 novembre 2017

Pourquoi le monde aura-t-il une fin?

Marc Atallah, maître d’enseignement et de re­cherche UNIL et directeur à la Maison d’Ailleurs à Yverdon-les-Bains (VD ) répond à la question d'Antoine, 10 ans.

Question manuscrite d'enfant: «Pourquoi le monde aura-t-il une fin?»
Une question d'Antoine, 10 ans.
Temps de lecture 2 minutes

«Il est vrai que la Terre est appelée à disparaître. C’est ce que les astrophysiciens nous enseignent depuis longtemps. Comme toute étoile, le Soleil va mourir un jour, c’est dans l’ordre des choses. Quand une étoile meurt, elle grossit et finit par englober tout ce qui l’entoure, en l’occurrence la Terre… Mais nous avons encore le temps! On estime que la disparition du Soleil et de la Terre aura lieu dans environ 5 milliards d’années.

Ce que nous savons également, c’est que nous n’avons aucune maîtrise sur cet événement: quoi que nous fassions, le monde tel que nous le connaissons, un jour, n’existera plus.

Alors, autant vivre le temps que nous avons à passer sur Terre de la manière la plus intense et la plus respectueuse qui soit, tu ne trouves pas?

Autant faire en sorte que notre existence ait un sens, qu’elle soit riche et constructive. Le fait que ni nous ni la planète ne soyons immortels permet de jeter un autre regard sur le présent, d’y accorder une plus grande importance que si nous vivions éternellement.

Si tu es d’accord avec moi, si tu penses que l’important n’est pas d’avoir peur de la fin du monde, mais de tout faire pour vivre en harmonie avec soi, les autres et l’environnement, tu comprendras que nous devons tout faire pour créer cette harmonie!

Autrement dit, éviter que nos comportements ou nos habitudes fassent du mal aux autres ou… à la planète.

La vie est fragile et tout ce qui est fragile, on doit en prendre grand soin: comme la planète Terre, nos vies et la vie des autres…» 

Marc Atallah

Marc Atallah est maître d’enseignement et de re­cherche UNIL et directeur à la Maison d’Ailleurs à Yverdon-les-Bains (VD).

Benutzer-Kommentare

Articles liés

nappes phréatiques

Les nappes phréatiques, une source précieuse d’eau potable

réchauffement climatique

Le climat devient fou

la sittelle torchepot

La sittelle torchepot

seve

Une année dans la vie des végétaux