Contribution de lecteur
28 septembre 2017

Préparation et programme

Avant de m’envoler pour New York, voici quelques informations sur ma préparation physique. Et pour les curieux, je vous dévoile le programme de mon séjour.

Time Square
Je me réjouis beaucoup de découvrir Manhattan. Un apéritif-dinatoire sera organisé au Mariott Marquis par Tourisme Pour Tous. Ce sera un belle occasion de voir Time Square by night (photo Istock).

La dernière fois, nous parlions de s’entraîner et de faire la fête en même temps. Ce n’est pas toujours aussi festif, mais j’aime bien piquer un sprint, comme cela, sans raison. Mon école étant en-haut d’une ville, je renonce parfois au bus et fais le long trajet pour aller prendre mon train, avec mon sac hyper lourd sur le dos.

Tourisme pour tous, l’agence de voyages avec qui nous partons, envoie des newsletters aux marathoniens. Je les lis avec beaucoup de plaisir. Même si ma préparation n’a rien à voir avec celle de coureurs aussi aguerris, nous avons repris une partie du plan d’entraînement. A savoir: 3 séances par semaine. L’agence de voyages propose aussi des exercices de renforcement musculaire. Le contenu de mes séances est très différent suivant ma forme, l’envie et le temps à disposition.

Je ne développe pas plus le sujet, car cela fait trois semaines que ma maman ne peut plus marcher et il n’y a plus de piste vita, ballade, course ou autres parcours avec elle. D’ailleurs, nous ne savons pas encore si elle pourra courir avec moi à New York. Nous voulons y croire et elle reprendra d’ailleurs le fitness dès qu’elle le pourra. Ses coaches sont vraiment gentilles, j’ai même reçu une feuille d’exercice de leur part. Comme Curves est un club pour femmes seulement, je n’y ai pas accès ☹. Actuellement, je me contente donc d’une boucle piétonnière dans notre quartier. Par contre, j’alterne les efforts avec des montées à un rythme soutenu ou des sprints.

Cela fait des mois que nous cherchons un club où je pourrai intensifier ma préparation physique. Pas pour New York, mais pour les futurs Special Olympics qui auront lieu à Genève en mai prochain. C’est cela mon nouveau challenge. Ce serait plus facile de trouver si je voulais bien m’intégrer à un groupe dit «normal» (je m’y prépare petit à petit)… Le CEP de Cortaillod, que je mentionnais la dernière fois, accueille effectivement un groupe spécialisé, mais c’est très loin de chez moi, d’autant plus que j’ai déjà presque deux heures de transport quotidien pour rejoindre mon école.

Si tout va bien, nous aurons plusieurs courses au mois d’octobre, dont une de Halloween, à Porrentruy, le 28 octobre, soit le dernier week-end avant notre départ pour la Grande Pomme. Il y aura différents parcours l’après-midi et nous choisirons une catégorie adaptée pour que mon frère puisse y participer aussi. Chouette, nous pourrons à nouveau nous déguiser. J’apprécie beaucoup cette ambiance de Halloween - dommage d’ailleurs que nous partions aux Etats-Unis juste après le 31 octobre, soir de cette célébration. En soirée du 28 octobre, il y aura également des parcours plus longs et les animations prévues ne sont pas conseillées aux moins de 13 ans. Cela ne conviendrait pas à mon frère, mais j’espère que nous pourrons y participer, ma maman et moi. Ce serait un bon test de mise au point par rapport à notre course du 4 novembre.

Avez-vous envie d’en savoir plus sur notre voyage? Voici ce qui est prévu dans les grandes lignes:

1er jour, le 2 novembre

Nous partirons tôt le jeudi 2 novembre de Genève, direction Newark Liberty International Airport. Nous arriverons dans cet aéroport, qui est situé dans la ville de Newark, et qui est la capitale de l’Etat du New Jersey. Il se trouve dans la banlieue de New York. L’aller en avion se fera en 9h10 et le retour en 7h40. Il ne sera que le début d’après-midi de jeudi lorsque nous atterrirons.

Il y a normalement 6 heures de décalage entre l’Europe et la côte est des Etats-Unis. Par contre, le passage à l’heure d’été ou le retour à l’heure d’hiver n’est pas à la même date entre New York et la Suisse. Il y a deux semaines de décalage au printemps (cette année, la Ville de New York est passée à l’heure d’été pendant la nuit du 11 au 12 mars; tandis qu’en Europe, le changement s’est fait pendant la nuit du 25 au 26 mars). Durant cette période, il n’y a donc que 5 heures de décalage. En automne, New York revient à l’heure d’hiver pendant la nuit du 4 au 5 novembre, alors que chez nous, ce sera déjà pendant la nuit du 28 au 29 octobre. Nous allons donc passer deux fois à l’heure d’hiver cette année!

L’après-midi, le programme consiste à aller chercher les dossards (pour la course du samedi et celle du dimanche) à l’Exposition TCS New York City Marathon. Celle-ci a lieu chaque année, durant 3 jours. C’est dans un bâtiment énorme, le Jacob K. Javits Convention Center, et sur plusieurs étages, que de nombreux stands attendent les sportifs, que ce soit dans le secteur de l’équipement en tout genre, de la forme et de la santé. L’entrée y est libre et il y a même des navettes gratuites reliant ce hall d’exposition aux hôtels. Apparemment, c’est un lieu où il faut prévoir du temps et où les tentations seront très nombreuses!

Ensuite, il sera temps de découvrir l’hôtel Row où nous résiderons. Près de Hell’s Kitchen, et à un quart d’heure à pied de Times Square, nous serons donc dans un quartier branché et touristique. Cet établissement a 1300 chambres et 28 étages.

2e jour, le 3 novembre

Immersion totale dès le matin avec un footing facultatif dans Central Park avec nos «accompagnateurs-coureurs». Il y aura ensuite une séance d’information avec Daniel Atienza, accompagnateur, et premier ex cycliste professionnel à mettre moins de 2h30 pour courir la distance mythique de 42,195 km du marathon (2h29 à Zurich) et meilleur Suisse à New York en 2013 et 2015 (en 2h32 et 2h35).

Ensuite, un nouveau déplacement à L’Expo sera proposé. L’après-midi, une visite facultative de shopping XXL est organisée. Comme ce sera ma première fois à New York, nous allons plutôt profiter de ce temps-là pour découvrir la ville et se coucher à des heures raisonnables car la Dash Run de 5km est pour le lendemain matin.

3e jour, le 4 novembre

C’est le grand jour! Je n’ai pas encore toutes les informations, mais j’ai déjà repéré tout le parcours: départ de la Dag Hammarskjold Plaza, nous passerons près des Nations Unies, jusqu’à Bryant Park. Ensuite, nous monterons la 6e Avenue jusqu’à Central Park, avec en route le Belasco Theatre, Rockfeller Centre, Radio City Music Hall et the Museum of Modern Art. C’est là qu’il y aura la Grand Army Plaza (celle de Manhattan - et non pas celle de Brooklyn qui a cette Arc de triomphe que j’aurais aimé visiter). De là, nous allons traverser Central Park, dans sa largeur, pour rejoindre la ligne d’arrivée du marathon, la même que celle des coureurs qui finiront leur périple dimanche.

4e jour, le 5 novembre

C’est le grand jour des marathoniens! Dès 5h 45, les coureurs quitteront leurs hôtels pour rejoindre la ligne de départ à Staten Island. Il y a plusieurs vagues de départ, entre 9h50 et 11h. Nous ne pourrons pas les accompagner car l’accès est réservé à ceux qui ont un dossard seulement. Nous allons essayer de les suivre, mais, apparemment, ce sera bien difficile. Je n’en sais pas plus encore, mais j’ai vu sur une carte les différents lieux où nous pourrions les apercevoir.

De 18h30 à 20h, il y aura un apéritif-dinatoire pour les coureurs, invités par Tourisme pour Tous et nous y serons aussi, merci! Celui-ci aura lieu à l’hôtel Marriott Marquis, sur Broadway, au 16e étage. Ce sera la dernière occasion de voir New York by night.

5e jour, le 6 novembre

L’avion de rentrée est prévu en fin d’après-midi. Un bus nous emmènera à l’aéroport à 14h30. Le décollage est prévu à 17h50.

6e jour, le 7 novembre

Après un vol de 7h40, l’avion devrait se poser à Genève à 7h35 mardi matin. Fin de mon rêve, même si j’aurais encore certainement longtemps des étoiles dans les yeux. Il sera temps alors de dire au revoir et de rentrer à la maison.

Et ce sera quelques temps plus tard que je me remettrai à l’écriture pour vous raconter mon vécu… Hum, je pense que cela va être bien difficile de mettre tout cela en forme!

En attendant, la prochaine fois, je vous parlerai de la possibilité d’emmener des photos de personnes (ou de doudous), leur permettant ainsi de courir avec nous, par procuration, et découvrir New York. Comme annoncé déjà, j’ai envie de vous détailler davantage les ponts et gratte-ciel qui caractérisent cette ville.

Benutzer-Kommentare

Plus sur ce thème

Les médailles reçues par Loïc et son frère à la Color run de Lausanne ainsi qu'une licorne, l'emblème de la course.
New York
LoÏc