24 janvier 2019

Premiers secours sur les pistes de ski

Avoir une petite couverture de survie dans la poche de sa veste peut s’avérer vital. Un rappel des gestes qui sauvent dans la neige.

Des skis croisés sur une piste signalisant des accidents
Même lors de conditions météo favorables, un accident est vite arrivé (photo: Istockphoto).

Une plaque verglacée dangereuse, un skieur maladroit déboulant par-derrière ou une paire de skis croisés, et voilà que la belle journée sur les pistes peut tourner au désastre en une fraction de seconde.

Contusions, commotions cérébrales, entorses, articulations déboîtées, voire fractures sont – malheureusement – des incidents courants sur les pistes. C’est alors que l’aide de tous ceux qui passent par hasard peut être requise.

Que faire donc en cas d’accident?

1. Sécuriser l’emplacement de l’accident et le signaler de façon bien visible

Si le blessé peut bouger et n’a aucune blessure à la tête, à la nuque ou au dos, l’aider à se déplacer jusqu’au bord de la piste. Planter dans la neige une paire de skis ou de bâtons croisés bien en vue 5 à 10 mètres en amont du blessé.

2. Vérifier les signes vitaux

Le blessé respire-t-il? Répond-il? Réagit-­il lorsqu’on le pince? Il est difficile pour un profane de prendre le pouls au poignet ou dans le cou, mais il faut malgré tout essayer.

3. Appeler de l’aide

Appeler les urgences au 144 pour les blessures graves. Si vous vous trouvez dans une zone blanche, envoyez quelqu’un là où la réception fonctionne ou au prochain refuge, à la prochaine station de remontée mécanique ou autre lieu similaire.

4. Porter les premiers secours

En l’absence de signes vitaux, commencer immédiatement la réanimation. Pour cela, enfoncer la cage thoracique de 5 à 6 centimètres 100 à 120 fois par minute. Si le blessé respire mais est inconscient, il doit être stabilisé sur le côté. Vérifier ensuite toutes les une à deux minutes si la respiration est audible. Si la respiration s’arrête, commencer immédiatement la réanimation. Si le blessé est conscient, il peut s’allonger dans la position qui lui est le plus confortable. L’important est de le protéger contre l’hypothermie avec un coussin sous la tête et une couverture de survie (ou votre propre veste). Ouvrir les vêtements serrés.

5. Préparer le sauvetage

Faites-vous repérer avec de la lumière, une couverture de survie de couleur vive ou autres. Priez les personnes présentes d’indiquer le chemin aux sauveteurs ou de libérer une surface d’atterrissage pour l’hélicoptère.

Raphael Huber, scientifique du mouvement et du sport, psychomotricien, Master Nutrition & Health, Medbase Winterthour.

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Une jeune femme en train de se reposer de sa course dans une ambiance automnale

Pas de pitié pour les maux de saison

Informationen zum Author

Vue sur une piste de ski et les pieds d'un skieur

Prêts sur les pistes de ski

Informationen zum Author

Avec le Pure Air de Fanatic, glissez sur l’eau comme un professionnel. «Migros Magazine» et Galaxus offrent 200 francs de rabais sur ce stand-up paddle. Profiter

À vos planches!

Informationen zum Author

Quand Médor va chez l’acupuncteur