5 mars 2018

Quand le patron devient serveur

Gottlieb Duttweiler, le fondateur de Migros, était proche du peuple. En témoigne un cliché oublié sur lequel on le voit servir le repas à ses employés lors d’une fête d’entreprise.

En 1950, à l'occasion d'une fête marquant les 25 ans de Migros, Gottlieb Duttweiler a tenu à servir lui-même ses employés (source: archives FCM).
En 1950, à l'occasion d'une fête marquant les 25 ans de Migros, Gottlieb Duttweiler a tenu à servir lui-même ses employés (source: archives FCM).

En 1950, Migros fêtait son 25e anniversaire. A l’époque, l’enseigne était déjà incontournable en Suisse: elle possédait 77 camions-magasins et 217 supermarchés, et plus de 200 000 coopérateurs adhéraient aux idées de Gottlieb Duttweiler.

Une grande manifestation fut ainsi organisée le 28 août: quelque 5000 collaborateurs de tout le pays se retrouvèrent à Zurich par un temps radieux, avant d’embarquer dans les cinq plus gros bateaux à vapeur du lac pour rejoindre Rüschlikon, où devaient se tenir les festivités. C’est alors qu’ils virent Gottlieb Duttweiler nager dans leur direction en les saluant avec son chapeau de paille – une scène à l’origine de la plus célèbre photographie du fondateur de Migros. Encore imprimée aujourd’hui, elle figure notamment sur l’affiche de «Dutti, Monsieur Migros» (PDF) , un documentaire à succès sorti en 2008.

Le cliché que nous montrons ici, en revanche, est largement tombé dans l’oubli: on y voit l’entrepreneur, le jour du jubilé, servir le repas à ses employés en toute simplicité. La preuve en image que «Dutti», loin de toute camaraderie feinte, se sentait véritablement proche des gens.

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Charlotte Hug, ici avec le graphiste Danilo Pol, a dirigé «Construire» de 1962 à 1993 (Photo: archives FCM).

Charlotte Hug: une gardienne fidèle des valeurs Migros nous a quittés

Informationen zum Author

Le premier centre de logistique Migros comprenait notamment des installations de conditionnement pour diverses variétés de riz. Il était déjà relié au réseau ferré (photo: archives FCM)

Logistique en miniature

Gottlieb Duttweiler et sa Topolino

Le grand homme à la petite voiture

Heinz Karrer, président d'Economiesuisse, Caroline Ogi, responsable de projets pour la fondation Freude herrscht, Anton Gäumann, directeur de Migros Aare, Adolf Ogi, président de la fondation Freude herrscht, et Max Alter, directeur de Migros Valais et président de la fondation Prix Adèle Duttweiler (de g. à dr.) lors de la remise du prix (photo: Nik Hunger).

Prix Adèle Duttweiler: que la joie demeure