Contribution de lecteur
10 août 2017

Quatre jeunes Afghans à vélo à la découverte de la Suisse

Le vélo est non seulement un moyen de transport efficace, il est aussi un vecteur d’intégration, comme en témoigne l’histoire de Shahhosein, Abbas, Rhamat et Abdullah. Ces quatre réfugiés afghans, en Suisse depuis un an, ont pédalé pendant huit jours près de 500 kilomètres à travers leur nouveau pays hôte.

Les quatre jeunes Afghans durant leur périple à vélo.
Les quatre jeunes Afghans durant leur périple à vélo.

L'idée de ce voyage a émergé peu avant les vacances d’été. Avec leur classe de l’Ecole de transition de Lausanne, Shahhosein, Abbas et Rhamat ont participé à DÉFI VÉLO, une action de promotion du vélo pour les jeunes.

Inspirés par la rencontre de deux cyclo-voyageurs et intervenants à DÉFI VÉLO, ils ont décidé de partir eux-même en voyage à vélo. Ils parlent de leur projet à leur ami d‘école Abdullah qui, envieux, demande s'il peut se joindre à eux.

Aucun d’entre eux n’a voyagé à vélo auparavant. Vélos, tente, sacoches, lumières, vestes de pluie, les quatre titulaires d'un permis F ne possèdent pratiquement rien de cela. Mais le manque d'équipement ne les décourage pas.

Au contraire, ils réfléchissent qui pourrait les aider et contactent DÉFI VÉLO ainsi que des associations lausannoises liées au vélo, expliquant leur projet et demandant s'ils peuvent leur emprunter du matériel.

Une connaissance limitée de la Suisse ne les décourage pas non plus. Ils demandent conseil à leur enseignante du cours "Connaissance de la Suisse" pour l‘itinéraire.

Le grand départ arrive enfin et les quatre Afghans entre 18 et 19 ans se mettent en route. Leur aventure les emmènent de Lausanne à Neuchâtel, Soleure, Aarau, Zurich, Zoug, Lucerne, Berne et Fribourg.

Au fil des jours, ils découvrent un peu plus la Suisse mais aussi l’art de voyager à vélo. Ainsi ils réalisent rapidement qu’il vaut mieux trouver un endroit pour camper avant le crépuscule et planifier à l‘avance le nombre de kilomètres à parcourir par jour.

De retour huit jours plus tard à Lausanne, Shahhosein, Abbas, Rhamat et Abdullah arrivent fatigués mais riches d'une expérience inoubliable. "On aimerait bien refaire un tour à vélo en Suisse l‘été prochain", se réjouissent-ils.

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Géants

Ça va être géant

Informationen zum Author

Split, la deuxième ville de Croatie, connaît un boom depuis des années – à juste titre!

Un saut à Split: le must absolu!

hôtel Aqua Dome A gagner

Commandez vos catalogues et gagnez des vacances

Informationen zum Author

Destinations: vacances!

Informationen zum Author