27 juillet 2017

C'est quoi, le calcaire?

Didier Perret, directeur exécutif du Chimiscope à l’Université de Genève, répond à Mia, 10 ans.

Une question de Mia, 10 ans
Une question de Mia, 10 ans
Didier Perret, directeur exécutif du Chimiscope à l’Université de Genève.

«Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’existe pas que le calcaire, mais des calcaires. Le calcaire se trouve en effet sous des formes distinctes, comme la craie ou le marbre, et peut revêtir des apparences cristallines différentes. Tous trouvent cependant leur origine dans la vie, puisqu’ils sont issus de dépôts de squelettes et de coquillages d’animaux marins et de microalgues. En Suisse, le massif du Jura peut être vu comme un énorme stock de calcaire.

Le calcaire est une substance minérale faite de deux composés chimiques: du carbonate de calcium et de faibles proportions de carbonate de magnésium. Le calcaire solide – c’est-à-dire celui que nous voyons – ne se forme dans l’eau que lorsque les deux entités calcium et carbonate (qui sont alors généralement dissoutes et donc invisibles) se combinent. Dans le jargon du chimiste, cette combinaison d’entités dissoutes qui créent un solide s’appelle une précipitation.

Pour exprimer la quantité de calcium et de carbonate présents dans une eau, on parle de «dureté de l’eau»: plus une eau est dure, plus le calcaire solide peut éventuellement se former, en créant des dépôts dans les tuyaux, la machine à laver, la baignoire, etc. La formation du solide dépend aussi de l’acidité et de la température de l’eau. Alors que la plupart des solides se solubilisent plus facilement dans l’eau chaude que dans l’eau froide, c’est l’inverse pour le calcaire; c’est la raison pour laquelle les dépôts de calcaire créent d’énormes problèmes dans les chauffe-eau, mais pas dans les installations véhiculant l’eau froide.»

Benutzer-Kommentare