14 octobre 2017

Y a-t-il des arcs-en-ciel en hiver?

Pierre Eckert, expert scientifique du centre régional de Météosuisse pour la Suisse romande, répond à Telia, 10 ans.

Telia, 10 ans
Une question de Telia, 10 ans.
Pierre Eckert, expert scientifique du centre régional de Météosuisse pour la Suisse romande.

«C’est possible d’observer des arcs-en-ciel en hiver, mais ce n’est pas très fréquent, il y en a effectivement beaucoup moins qu’au printemps ou en été. Les arcs-en-ciel ne se forment que dans des conditions bien particulières. Pour commencer, il faut qu’il y ait à la fois de la pluie et du soleil: ce sont les ingrédients indispensables. En fait, un arc-en-ciel, c’est la lumière du soleil qui se reflètent dans les gouttes de pluie. Par un phénomène d’optique, ces dernières renvoient un rayon multicolore. On parle souvent de sept couleurs, mais en réalité, il y a beaucoup plus de nuances. Pour que tu puisses voir l’arc-en-ciel, il faut donc que le soleil soit derrière toi, assez bas dans l’horizon et que l’averse soit devant toi: vous devez être tous les trois parfaitement alignés.

Il faut aussi que le nuage dans lequel se forme la pluie ne s’étende pas sur une trop grande surface dans le ciel, puisque le soleil doit aussi être visible. Or, c’est une situation que l’on retrouve plutôt en été ou au printemps, avec des nuages que l’on nomme cumuliformes: tu les as sûrement déjà remarqués, ils sont boursouflés et ressemblent un peu à des gros choux-fleurs. Ce sont les cumulus et les cumulonimbus.

En hiver, les nuages sont souvent plus étendus et ne laissent guère de place au soleil, rendant difficile la formation et l’observation d’arcs-en-ciel, même si cela peut arriver de temps en temps. Donc, garde quand même l’œil ouvert!»

Benutzer-Kommentare