22 avril 2013

Qui veut dessiner sur le mur?

Reproduire un dessin sur une paroi, c’est possible sans trop de difficultés. A condition de connaître les astuces élémentaires d’un bon peintre.

Alan Grobet
Glissez-vous dans la peau de Michel-Ange grâce aux conseils d’Alan Grobet afin d’égayer votre habitat.

Vous n’êtes pas un as de l’esquisse? Qu’importe! Laissez le croquis à main levée aux génies du crayon, et contentez-vous d’appliquer les règles de la copie sur quadrillage. Vous verrez qu’au final votre motif n’aura rien à envier à celui d’un professionnel.

Alan Grobet, apprenti au secteur peinture du COFOP, est là pour vous guider dans votre démarche.

Les étapes

Choisir un dessin qui vous plaît et que vous désirez reproduire, et l’imprimer sur une feuille A4.

Création du quadrillage

Le quadrillage permet de reproduire plus facilement le dessin.
Le quadrillage permet de reproduire plus facilement le dessin.

Définir une échelle qui permettra de reproduire le dessin exact. Pour ce faire, deux possibilités:

A. Partir de l’espace dont vous disposez.

  • Mesurer la longueur et la largeur de l’espace que vous souhaitez décorer.
  • Réduisez ou agrandissez votre dessin de base, de manière à ce que votre impression soit aux proportions (couper une partie de la feuille si nécessaire) de l’espace à disposition sur le mur.
  • Mesurer ensuite la longueur et la largeur du dessin à reproduire.
  • Trouver un dénominateur commun aux largeurs de l’espace contre le mur et de la feuille. Exemple en chiffres: votre espace mural fait 2 mètres (= 200 cm), votre feuille 1 mètre (=100 cm). Faire une règle de trois: dénominateur commun des deux largeurs: 10 cm, donc taille des carrés sur le mur: 20 cm/20 cm.
  • Dessiner ensuite le quadrillage agrandi sur le mur, à l’aide d’un crayon gris et d’un niveau (afin d’être sûr que le quadrillage sera droit) et en faisant des traits légers, faciles à effacer par la suite.

B. Partir du dessin que vous désirez reproduire.

  • Quadriller la feuille avec des carrés de 1cm/1 cm, et numéroter chaque carré au bord de la feuille, de manière à pouvoir se repérer ensuite sans problème lors de la reproduction du dessin.
  • Déterminer l’endroit où l’on désire reproduire le dessin, et évaluer l’espace à disposition.
  • Déterminer quelle taille de carrés est possible: 2 fois plus grande que sur la feuille, par exemple, ou plus?
  • Quadriller ensuite le mur en conséquence, à l’aide d’un crayon gris et d’un niveau (afin d’être sûr que le quadrillage sera droit) et en faisant des traits légers, faciles à effacer par la suite.

Transfert du dessin

Recopier chaque trait, carré après carré.
Recopier chaque trait, carré après carré.
  • Procéder au transfert du motif contre le mur, en recopiant soigneusement chaque trait au crayon gris, carré après carré.
  • Effacer le quadrillage.
  • Peindre votre œuvre couleur par couleur, en prenant exemple sur votre dessin ou en donnant libre cours à votre imagination. Laisser quelques millimètres de blanc autour des zones permettant de marquer les reliefs ou les mouvements (pli d’un pantalon, etc.). La peinture étant très couvrante, cela permettra de mieux les visualiser plus tard pour les souligner.
  • Dans chaque petit espace difficile à peindre et où l’on risque de déborder: utiliser un petit pinceau fin, qui permettra un travail plus précis.
  • Si la peinture est trop épaisse: la diluer avec un peu d’eau, en ajoutant celle-ci goutte à goutte et en mélangeant bien après chaque ajout afin de vérifier la consistance.
  • Laisser sécher une bonne heure (si l’on est pressé, on peut accélérer le séchage en passant le foehn sur toute la surface, mais attention: ne pas s’approcher trop près!).
  • Passer ensuite une seconde couche de peinture partout.
  • Bien laisser sécher.
Souligner les contours du dessin à la'ide d'un feutre noir ou d'un pinceau fin enduit de peinture noire.
Souligner les contours du dessin à la'ide d'un feutre noir ou d'un pinceau fin enduit de peinture noire.
  • A l’aide d’un feutre noir (si l’on désire un trait régulier) ou d’un pinceau fin enduit de peinture noire, souligner les contours du dessin, ainsi que les traits de séparation, détails, etc.
  • Si on le désire, il est ensuite possible de peaufiner le travail en recouvrant son œuvre d’une couche de vernis à l’eau incolore. Cela permettra de la protéger et de la conserver longtemps.

Photographes: Loan Nguyen et Vicky Althaus

Benutzer-Kommentare