14 octobre 2017

Il va y avoir du...spore!

Cette expérience met en scène les moisissures.

livia
Livia va se livrer à une expérience un peu dégoûtante!
Temps de lecture 1 minute

1 Livia coupe deux jolies tranches de pain, puis va chercher deux assiettes en carton. Sur l’une, elle inscrit au stylo «Eau» et sur l’autre «Sec». Ensuite, elle dépose les tranches de pain sur les assiettes.

2 Notre biologiste en herbe mouille maintenant la tranche de pain placée sur l’assiette qui porte la mention «Eau». Quatre cuillères à soupe suffisent. Elle laisse reposer le tout durant cinq heures.

3 De retour, Livia met les deux assiettes contenant les pains à l’intérieur de deux sachets en plastique à fermeture zip. Ne reste plus qu’à observer au fil des jours ce qui passe, sans ouvrir les sachets.

4 Après une semaine, la tranche qui était humide est couverte de moisissures, alors que l’autre pas. A noter qu’il vaut mieux les laisser dans les sachets à cause des risques d’allergie! 

Le phénomène

Dans l’air et sur le pain, un peu partout, il y a des spores, c’est-à-dire de miniboules invisibles à l’œil nu que les champignons disséminent pour se propager. Et une fois les bonnes conditions réunies, ces «graines» poussent. Les bonnes conditions? Eh bien, par exemple, un substrat humide et sucré comme le pain mouillé de notre expérience. Ce que l’on voit sur la tranche, c’est le mycélium, un réseau de filaments qui constitue la plus grande partie du champignon. Et ce que l’on mange, c’est le carpophore, soit la partie dédiée à la reproduction.

Benutzer-Kommentare