18 décembre 2018

Familles en fête

Peur de l’ennui pendant les vacances? Voici quelques idées pour des activités en plein air ou bien au chaud, à partager entre petits et grands.

dessin de manchots au pôle Sud
L’exposition «Pôles, feu la glace» permet de se familiariser avec des contrées fascinantes mais aussi très fragiles (photo: DR).

Virée au musée

En cette saison hivernale, rien de tel qu’une escapade dans le Grand Nord ou le Grand Sud… sans toutefois risquer de se geler le bout des doigts ou des pieds!

Ça tombe bien, le Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel consacre une exposition aux pôles, ces mondes à part qui abritent une riche biodiversité, sur terre (ou sur glace) comme dans l’eau.

L’occasion de croiser un manchot (en Antarctique) ou un ours blanc (en Arctique) et d’en apprendre davantage sur ces écosystèmes mis en danger par les changements climatiques.

«Pôles, feu la glace», Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel, jusqu’au 18 août 2019. À noter: le musée sera fermé les 24, 25 et 31 décembre 2018 ainsi que le 1er janvier 2019.

Mais aussi…

Lors de fêtes de fin d'année, le cirque est encore plus magique (photo: DR).

Féerie sous le chapiteau

Comme chaque année depuis 2003, le cirque Helvetia propose son légendaire spectacle de Noël à Moudon (VD). Tissu aérien, «hula hoop» ou encore diabolo, il y en aura pour tous les goûts! Sans oublier le duo de clowns Julius et Capuccino…

Rappelons que, sous le chapiteau, la buvette La petite piste propose une restauration chaude. Et s’il vous vient des envies de passer le Nouvel An dans cet univers féerique, le cirque Helvetia vous concocte un dîner-spectacle pour le soir du 31. Et les repas seront servis par les artistes eux-mêmes…

Cirque de Noël de Moudon, Ancienne Place d’Armes. Jusqu’au 6 janvier 2019.

Mais aussi…

Pourquoi ne pas faire durer un peu les plaisirs de Noël? (photo: Istock)

Pour prolonger Noël

«La route des crèches», ce sont plus de cinquante scènes de la Nativité, réparties dans les rues de Bassecourt (JU) et qu’il est possible d’admirer librement au fil d’une jolie balade. Certaines sont confectionnées par des âmes bricoleuses, d’autres prêtées par des passionnés.

Les enfants pourront aussi s’amuser à dénicher trois objets insolites et participer à la «route des lutins»: une chasse au trésor avec des énigmes à résoudre, qui leur permettra d’ouvrir ensuite le coffre magique.

«La route des crèches» est ouverte jusqu’au 6 janvier 2019. La «route des lutins» a lieu les mercredis de 14 h à 16 h, les samedis et les dimanches (pour les groupes: accès en tout temps, sur demande). Informations et réservations: laroutedescreches@gmail.com et 032 426 74 68, ou formulaire sur www.routedescreches.ch

Mais aussi…

  • Au cœur du bourg médiéval d’Estavayer-le-Lac (FR), découvrez plus de soixante crèches créées en majorité par les habitants de la localité. Itinéraire des crèches, jusqu’au 6 janvier 2019.
  • Parce qu’il n’y a pas de raison de ne plus acheter de cadeaux après Noël… rendez-vous au marché de Noël de Villars-sur-Ollon jusqu’au 6 janvier 2019! Place du Marché, tous les jours de 11 h à 19 h 30.
La patinoire de Morat offre un cadre charmant pour se dépenser dans la bonne humeur (photo: DR).

Entre glace et neige

Juste devant les portes de la vieille ville de Morat (FR) étincelle la plus charmante des patinoires. Inaugurée le 11 novembre 2011 à… 11 h 11, cette aire de glace nichée au pied des remparts offre la possibilité de glisser et virevolter, mais aussi de participer une fois par mois à des tournois d’«Eisstock», l’un des plus anciens sports du pays, qui ressemble au curling mais se base sur les règles de la pétanque.

«Morat on Ice», jusqu’au 17 février 2019. Disco de fin d’année: le 28 décembre 2018 dès 17 h, jour des Rois mages: le 6 janvier 2019 dès 16 h. Tournois d’«Eisstock» les 7 janvier et 11 février 2019. Informations et réservations: Morat Tourisme, téléphone 026 670 51 12 et sur le site Internet de «Morat on Ice»

Mais aussi…

  • La patinoire couverte de la vallée de Joux, au Sentier (VD), qui propose aussi deux parcours «Accro’Indoor» dans les poutres de sa charpente… Centre sportif de la vallée de Joux, rue d’Orbe 8, Le Sentier, tél. 021 845 17 76.
  • À Nendaz (VS), les enfants peuvent enfourcher une motoneige électrique sur un circuit sécurisé et découvrir un carrousel à bouées. Les plus grands, eux, profiteront de la piste de snowtubing… Jardin des neiges de Tracouet, Haute-Nendaz, tél. 027 289 52 00.
  • Après avoir aidé le bonhomme de neige Taillaule à trouver le Grand Froid à La Brévine (NE) lors d'une chasse au trésor divertissante, toute la famille aura une bonne fondue au chocolat. Tourisme neuchâtelois – Montagnes, tél. 032 889 68 95 et www.neuchateltourisme.ch
Quelques lumières colorées ont suffi à donner un air festif à ces tristes façades borgnes (photo: Rémy Gindroz).

Plein les yeux

Des bouées qui s’allument sur l’eau comme des veilleuses, des êtres translucides qui survolent – ou protègent? – l’espace urbain, des pots transformés en abat-jour (place de la Navigation)… Le parc des Bastions scintille d’oiseaux lunaires, la rue des Eaux-Vives semble couler avec son banc de poissons étincelants et la vieille ville s’envole comme un décor de cinéma, emportée par de légères montgolfières…

Vingt-cinq créations lumineuses habillent la Cité de Calvin pour un moment de méditation hypnotique et de véritable féerie. Il vaut la peine de flâner à Genève, de nuit, les yeux grands ouverts.

Geneva Lux-Festival de lumières, jusqu’au 13 janvier 2019.

Mais aussi…

  • Festival Lausanne lumières, jusqu’au 31 décembre 2018. Une quinzaine d’installations, sculptures et projections lumineuses, animent les principaux quartiers de la capitale vaudoise.
Mary Poppins va user de tous ses talents pour rendre la famille Banks à nouveau heureuse (photo: © Disney).

Sur grand écran

Voilà un film qui devrait séduire les enfants et les parents nostalgiques de l’incroyable nounou au parapluie volant: Mary Poppins est de retour!

Cinquante-quatre ans après le film aux cinq Oscars, les studios Disney ont imaginé une suite. Emily Blunt, piquante et classe, a remplacé Julie Andrews dans le rôle de la nurse britannique. On retrouve l’allée des Cerisiers, les toits charbonneux de Londres, vingt ans plus tard… Danse, chants, mélange d’animations et de prises de vue réelles, tout y est! Même l’acteur Dick van Dyke (qui incarnait le ramoneur Bert) revient, à 92 ans, donner quelques coups de claquettes. La magie pourrait bien être au rendez-vous.

«Le retour de Mary Poppins» de Rob Marshall, avec Emily Blunt, Colin Firth et Meryl Streep. En salle.

Mais aussi…

Benutzer-Kommentare