26 mars 2018

Steps: la danse pour tous les goûts

Organisé par le Pour-cent culturel Migros, le festival de danse Steps se tiendra du 12 avril au 5 mai 2018 dans toute la Suisse. Isabella Spirig, directrice artistique de la biennale, nous livre ses conseils pour faire son choix parmi la riche programmation.

Temps de lecture 3 minutes

Durant plus de trois semaines, Steps, le festival de danse du Pour-cent culturel Migros, donnera plus de quatre-vingts représentations dans toute la Suisse. De Genève à Zurich en passant par Poschiavo (GR) et Moutier (BE), trente et une communes ouvriront leurs scènes à douze ensembles internationaux portant la danse contemporaine à son plus haut niveau.

L’édition 2018 est placée sous le thème du courage. Une évidence pour Isabella Spirig, directrice artistique de la manifestation depuis vingt ans:

La danse transcende les frontières et ne connaît pas la peur de l’étranger.

Isabella Spirig, directrice artistique de Steps

Afin de s’y retrouver parmi la riche programmation, Isabella Spirig distille ci-après ses conseils. Néophytes et amateurs éclairés trouveront facilement le spectacle qui leur convient.

Zen

Avec sa création «Bow», la chorégraphe sud-coréenne Jeon Misook analyse un mouvement typique de son pays: la révérence. «C’est une pièce pour tous ceux qui veulent se sentir zen et se laisser envoûter par la virtuosité des danseurs», résume Isabella Spirig. À voir à Monthey, Zurich et Steckborn (photo: Gunu Kim).

Imposant

La troupe suédoise GöteborgsOperans Danskompani présente une chorégraphie pour laquelle 3,5 tonnes de glaise doivent être déversées sur scène. Les danseurs luttent et fusionnent avec cette puissante masse. «Ce spectacle s’adresse plutôt aux férus de sculpture et peut-être aux personnes qui découvrent la danse contemporaine», explique Isabella Spirig. À voir à Genève, Fribourg et Winterthour (photo: Mats Bäcker).

Jeune

The Swiss Bachelors of Dance réunit des étudiants âgés de 17 à 24 ans débordant d’énergie. Isabella Spirig recommande leur travail, synthèse de nombreux styles, à un large public et en particulier aux jeunes qui envisagent eux-mêmes de suivre une formation de danse. À voir à Vevey, Neuchâtel, Zurich, Lörrach, Olten, Poschiavo, St-Gall et Steckborn (photo: Gregory Batardon).

Épicurien

Fondé au Liban, le Maqamat Dance Theatre propose un spectacle sur le thème de l’hospitalité. Au centre de la scène trône une longue table sur laquelle les artistes préparent un repas. Pour Isabella Spirig, ce sont surtout les amateurs de danse intéressés par les cuisines du monde qui sont ciblés ici. À voir à La Tour-de-Trême, Vernier, Pully, Zurich et Bâle (photo: JIbrahim Dirani).

Hypnotisant

Les danseurs israéliens de L-E-V de Sharon Eyal et Gai Behar fascinent avec leurs mouvements hypnotiques. Selon Isabella Spirig, cette chorégraphie plaira à ceux qui souhaitent découvrir un nouveau langage corporel. À voir à Morges, Monthey, Annemasse, Zurich, Bâle, Lucerne et Berne (photo: André Le Corre).

Fulgurant

La Compagnie Wang Ramirez allie danse, art martial et hip-hop. Les artistes de cette formation franco-allemande évoluent plus souvent dans les airs que sur la terre ferme. «Une représentation sur mesure pour tous les amateurs d’action», juge Isabella Spirig. À voir à La Tour-de-Trême, Lörrach, Zurich et Berne (photo: Denis Kooné Kuhnert).

Sombre

En 2009, le Canadien Jonathon Young a perdu dans un incendie sa fille adolescente. Pour surmonter sa peine, il s’est plongé dans l’écriture de textes surréalistes, à partir desquels l’ensemble Kidd Pivot a monté un spectacle hybride et mélancolique. Celui-ci s’adresse «à un public averti qui ne craint pas les sujets difficiles». À voir à Fribourg et Zurich.

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Migros Fitness

Au fitness avec des champions

Festival open air

«Nous avons besoin de partenaires solides»

Meimuna

Éclosion artistique

Catherine Kirchhoff

Quand l’art s’invite dans le quotidien