10 décembre 2017

Des nuits peu ordinaires

L'éditorial de Steve Gaspoz, rédacteur en chef de «Migros Magazine».

Steve Gaspoz
Steve Gaspoz, rédacteur en chef de «Migros Magazine».

Les travailleurs de la nuit sont nombreux, voire de plus en plus nombreux. À mesure que se développent les services les plus divers, les horaires de travail tendent à se diversifier. Entre la journée de bureau classique et le trois fois huit, toutes sortes de modèles ont vu le jour, avec toujours la même idée: coller au mieux aux besoins du moment. Dans le domaine de la livraison à domicile, par exemple, l’évolution est frappante, tant le critère de la rapidité est devenu central.

En Suisse, ils seraient 5% à travailler régulièrement de nuit, et évidemment beaucoup plus à œuvrer jusque tard le soir. Quand on pense à ces travailleurs, se pose tôt ou tard la question des soirées, nuits particulières, comme les fêtes de fin d’année. Pour que nous puissions passer du temps en famille ou entre amis, d’autres doivent travailler. Que ce soit pour assurer notre sécurité, garder les personnes malades, ramener les fêtards chez eux, accueillir les laissés-pour-compte, etc.

Dans notre dossier de la semaine témoignent quatre de ces travailleurs de l’ombre. Ils partagent leurs motivations et leur expérience de ces nuits pas comme les autres, avec un point commun à chacun: le fait de se mettre au service des autres. En temps ordinaire, cela nous paraît normal de pouvoir compter sur un agent de police, un contrôleur dans le train, un cuisinier ou un livreur. À Noël, on se dit que ces personnes auraient peut-être envie de passer ce temps avec les leurs.

Le banal devient en quelque sorte extraordinaire. Ce que d’aucuns appelleront la magie de Noël. Une bonne occasion d’avoir une petite pensée pour eux ou, mieux encore, de les remercier pour leur engagement tout au long de l’année.

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Alcoolique, John Callahan (Joaquin Phoenix, à gauche) peut compter sur le soutien (presque) sans failles de son sponsor Donnie (Jonah Hill). (Photo Filmcoopi Zurich)

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Sandrine Viglino

Le Japon, c’est pas chinois!

Tom le Jardinier plante des pommes de terre.

Planter des pommes de terre

Informationen zum Author

Steve Gaspoz

Proche et loin tout à la fois