18 août 2017

Fiables, quoi qu’il arrive

L'éditorial de Steve Gaspoz, rédacteur en chef de «Migros Magazine».

Steve Gaspoz
Steve Gaspoz, rédacteur en chef de «Migros Magazine».

Moins on les voit, mieux c’est pour tout le monde. Qui? Les services de secours. Car quand on les croise toutes sirènes hurlantes, c’est que quelque chose s’est passé, un accident, un drame. Que des blessés et des dégâts matériels sont à prévoir, des perturbations à attendre. Annonciateurs de catastrophes pour ceux qui les rencontrent en chemin et sauveurs très attendus pour les victimes et lésés.

Dans notre société bien organisée et sécurisée, leur présence signale un imprévisible dysfonctionnement. A tel point que souvent, l’on ne sait trop comment se comporter lorsqu’un feu bleu apparaît à l’horizon. Se pousser et dégager l’espace, évidemment. Mais nos localités plébiscitant la multiplication des chicanes sur l’espace public, ce n’est pas toujours chose aisée.

Le travail des services de secours s’apparente ainsi à un gymkhana de tous les dangers. Entre les empotés que nous sommes et les obstacles divers et variés positionnés sur leur chemin, leur progression relève du miracle. Fort heureusement, celui-ci se produit quasi toujours. Plus que le miracle, ils mettront en avant leur entraînement, l’habitude.

D’ailleurs, il n’y a pas que sur la route qu’ils font preuve de célérité. Leur rapidité d’action une fois à destination joue un rôle déterminant, de vie ou de mort, parfois. «Migros Magazine» a suivi un entraînement nocturne à Genève où ambulanciers, pompiers et policiers œuvraient main dans la main face à une situation qu’un quidam qualifierait d’apocalyptique, les pros de majeure. Un test de coordination entre les services, et donc d’efficacité.

Celui qui travaille dans un service d’urgence ne peut effectuer sa tâche avec nonchalance. L’efficacité, soit les compétences, la précision et la motivation, se doivent d’être toujours au sommet. Un «jour sans» met en péril l’équilibre de l’équipe et donc la réussite d’une intervention. Ce qui est impensable lorsque l’on tient entre ses mains l’avenir d’autres personnes. Quoi qu’il se passe, qui que soient les protagonistes, c’est avec le même empressement que se déroule l’engagement. En cela, ils sont exemplaires et admirables.

Ecrivez à Steve Gaspoz: steve.gaspoz@mediasmigros.ch

Benutzer-Kommentare