23 mars 2018

Insignifiant, mais central

L'éditorial de Steve Gaspoz, directeur de la rédaction.

Steve Gaspoz
Steve Gaspoz, directeur de la rédaction.
Temps de lecture 2 minutes

Quelle est la place de l’humain sur la Terre? Pour certains, elle est au cœur même de la création, pour d’autres similaire à celle de n’importe quelle espèce vivante, pour d’autres encore grandissante du fait de ses capacités de nuisance. Comme pour toute question philosophique, les réponses dépendront du point de vue que l’on adopte. Par contre, si l’on se penche sur le fonctionnement de la Terre en elle-même, on se rend bien vite compte que l’humain ne représente pas grand-chose.

Cette Terre, pourtant, nous aspirons à la modeler, à la façonner à notre envie. Petit à petit, siècle après siècle, nous l’avons rendue plus vivable, moins hostile pour l’humanité. Nous avons appris à canaliser ses excès, à gérer ses aléas, à exploiter ses ressources. À mesure que nous avons amélioré notre quotidien, nous avons détérioré notre environnement. Il nous a alors fallu du temps avant de comprendre que nos comportements exerçaient une influence sur l’équilibre de la planète.

➜ A lire aussi: Michel Joye: «Le principal danger pour la vie humaine est le volcanisme»

Aujourd’hui, les questions du réchauffement climatique ou de la pollution atmosphérique sont au cœur de nos vies. Comme le rappelle le géographe Michel Joye, les interventions humaines nous ont conduits dans une période de réchauffement alors que la Terre se trouve dans une ère dite glaciaire. En simplifiant, nos activités sont parvenues à contrecarrer le cours naturel des choses.

Avec quelles conséquences? Des changements beaucoup plus rapides qu’attendus. Mais des changements dont on ignore les conséquences. Car aussi grandes que soient ses interventions, l’homme n’est qu’un facteur parmi d’autres dans l’équation du cycle de la Terre. Bien qu’acteur, il se retrouve logé à la même enseigne que n’importe quel spectateur. Une part de la responsabilité du spectacle en plus.

Benutzer-Kommentare

Plus sur ce thème

michel joye

Articles liés

Steve Gaspoz

De l’eau, rien que de l’eau

Steve Gaspoz

Agir pour ne plus réagir

Nicolas Bideau

La photo de la semaine de Nicolas Bideau

Barbara Lax

La photo de la semaine de Barbara Lax