20 juillet 2018

L’ère des robots arrive

L'éditorial de Steve Gaspoz, directeur de la rédaction.

Steve Gaspoz
Steve Gaspoz, directeur de la rédaction.
Temps de lecture 2 minutes

En 2018, les robots sont partout, et ce, depuis belle lurette. Même dans un domaine délicat comme la médecine, cela fait plus d’une décennie que les machines assistent les praticiens dans leurs gestes. Mais comme dans les autres domaines, l’électronique y a fait des progrès énormes, doublée par l’essor de l’intelligence artificielle. Le tout pour davantage de précision et donc plus de bien-être pour les patients, pendant et après l’opération.

Au-delà de la prouesse technique que représentent ces robots, c’est l’évolution du métier de chirurgien qui interpelle. Car si les médecins doivent acquérir des compétences et connaissances médicales toujours plus poussées pour pratiquer, ils ne sont plus «seuls» face au patient et à son mal. Et le seront toujours moins à l’avenir grâce au développement de l’intelligence artificielle.

Grâce à leur capacité d’apprentissage, les robots du futur passeront rapidement du statut d’aide mécanique de précision à celui d’assistants de premier ordre

Steve Gaspoz

Les robots-médecins opérant seuls font aujourd’hui les beaux jours de la science-fiction. Et ils continueront probablement de le faire encore un moment. Mais, grâce à leur capacité d’apprentissage, les robots du futur passeront rapidement du statut d’aide mécanique de précision à celui d’assistants de premier ordre. Imaginons simplement un robot capable de distinguer un tissu malade d’un tissu sain et de guider le médecin dans ses gestes et décisions.

Il s’agit encore de musique d’avenir, mais il ne fait aucun doute que les malades pourront rapidement en profiter. Le développement des technologies est souvent abordé sous un angle négatif, parce qu’il fait perdre, que ce soit en matière d’emplois, de ressources, de libertés, etc. À tel point qu’on en vient à oublier un peu vite les espoirs auxquels ces technologies donnent vie et qu’elles transforment de plus en plus souvent en réalité.

➜ A lire aussi: Libre de vivre et laisser vivre

Benutzer-Kommentare

Plus sur ce thème

opération robotisée