29 juin 2018

La course à l’excellence

L'éditorial de Steve Gaspoz, directeur de la rédaction.

Steve Gaspoz
Steve Gaspoz, directeur de la rédaction.
Temps de lecture 2 minutes

Parfois, nous avons tendance à oublier que derrière chaque chose se cache souvent une personne. De manière assez triviale, pour que je puisse acheter ma salade de midi, il faut que quelqu’un ait cultivé cette salade, qu’elle ait été conditionnée et que quelqu’un me la propose sur son étal. Cette semaine, nous avons poussé la porte d’un grand hôtel de Saint-Moritz. Non pas pour nous ébaudir devant le luxe qui y règne, mais pour rencontrer les petites mains grâce auxquelles les clients s’y sentent si bien.

Car même si nous les croisons rarement lors d’un séjour à l’hôtel, ce sont elles qui lui donnent sa teinte. Ce sont elles qui donnent un goût de reviens-y à un endroit, c’est leur travail qui donne le sourire au voyageur et sa sérénité à un établissement. Les petits détails, comme un bouquet de fleurs ou un chocolat sur une table de nuit, en disent au moins autant sur un lieu que sa cotation. Et cela n’est pas l’apanage des grands établissements, au contraire.

Les petits détails, comme un bouquet de fleurs ou un chocolat sur une table de nuit, en disent au moins autant sur un lieu que sa cotation

Steve Gaspoz

L’hôtellerie est un domaine en constante évolution, mutation. Il faut dire que la pression est forte tant l’offre tend à se diversifier et le monde à se décloisonner. Jamais il n’a été plus facile de voyager pour goûter aux joies du dépaysement et des rencontres, et cela en choisissant un type d’hébergement selon son envie du moment. Ainsi, les innovations, la recherche de la différence, la précision y sont non pas un plus, mais une
nécessité.

Quelle que soit la gamme de prix, le client s’attend à être surpris. Une donne qui pousse chacun à se surpasser. C’est ainsi que l’on voit naître une foule de nouvelles propositions, par exemple celle présentée par Suisse Tourisme cet été de dormir dans des lieux d’exception grâce à des hôtels éphémères.

➜ A lire aussi: Courir pour vivre sa vie

Benutzer-Kommentare