7 octobre 2013

Surdoué, mon bébé?

La précocité n’attend pas. Tout petits déjà, les enfants aux capacités supérieures à la moyenne se distinguent des autres. Les accompagner et les encourager est essentiel, prône la psychologue Monique de Kermadec.

bébé portant la coiffe des diplômés
(Photo: Colourbox)

Tout petit, Paul, dans sa poussette, m’indiquait le chemin à suivre avec sa main (...). Cela va vous paraître incroyable, mais il était âgé de 8 ou 10 mois.» L’anecdote racontée par Béatrice peut faire sourire. Un bébé qui fait office de GPS alors qu’il ne sait pas marcher, voilà encore une mère qui surévalue le potentiel de son cher trésor!

La précocité n’attend pas pour frapper

Pourtant, les exemples tels que celui-ci abondent dans Le petit surdoué de 6 mois à 6 ans (Ed. Albin Michel) de la psychologue clinicienne Monique de Kermadec réalisé avec la journaliste Sophie Carquain. A lire les deux auteurs, la précocité n’attend pas pour frapper les esprits des tout-petits. Mémoire photographique hors norme, intuition extraordinaire, acuité visuelle, ouïe perçante, tous les éléments qui contribuent à définir la surdouance sont déjà présents dès les premiers mois de vie. Interview et témoignage.

«Cette différence n’est pas négative»

Monique de Kermadec, psychologue clinicienne et spécialiste de l’enfant surdoué.
Monique de Kermadec, psychologue clinicienne et spécialiste de l’enfant surdoué. (Photo: DR)

Monique de Kermadec, psychologue clinicienne et spécialiste de l’enfant surdoué.

Un bébé surdoué, est-ce bien sérieux? Comment les reconnaît-on?

C’est tout à fait sérieux. Les bébés sont plus intelligents qu’on ne le croit! Chez ceux qui sont précoces, on constate dès les premiers jours des signes d’avance: on remarque un certain éveil, un regard en point d’interrogation. Ce sont des enfants qui recherchent le contact et qui regardent absolument tout, cela bien avant l’apparition de la parole. Plus tard, on constate que certains marchent plus tôt que les autres et ont un développement moteur précoce. La parole aussi vient très tôt. Ils font très vite de petites phrases, très simples, d’un ou deux mots. Lorsqu’ils commencent à parler, ces enfants s’expriment comme des grands. Ils se distinguent aussi par leur hypersensibilité, des réactions très fortes aux frustrations, et sont souvent de petits dormeurs.

On n’a donc pas encore inventé le test de QI pour nourrisson!

Non, et j’espère que nous ne l’inventerons jamais!

A quel âge peut-on donc tester un enfant?

La tentation de tester très tôt est souvent grande pour les parents. Des tests simples existent dès 2 ans et demi. La gestion de l’espace est l’une des premières choses appréciées, puis viennent les tests de vocabulaire, qui donnent des informations sur la richesse du langage et la mémoire. A 4 ans, la logique visuelle est aussi testée. Mais les tests les plus riches et les plus productifs se font à 6 ans.

Quel est l’avantage de détecter un haut potentiel dès le plus jeune âge?

Cela permet de répondre de manière appropriée à son tout-petit et de favoriser ses dons. Tout comme il est important de mettre des mots un peu plus tard, au moment de sa scolarisation afin qu’il ne désinvestisse pas l’école.

L’important est de sentir que cette différence n’est pas quelque chose de négatif, mais qu’elle ne rend pas non plus ces enfants supérieurs aux autres.

A force de vouloir coller une étiquette de plus en plus tôt, ne risque-t-on pas de voler le droit à ces petits de n’être que de simples bébés?

Certains parents pourraient être tentés de sur-stimuler leur petit. C’est une erreur. Il faut être à l’écoute et se rendre disponible, mais ne surtout pas chercher à lui faire faire des divisions pour montrer à tout le monde ce qu’il sait.

Comment accompagner ces petits surdoués?

Il faut être attentif à l’éveil des sens. On peut leur lire des histoires, faire avec eux des jeux où l’on crée et favorise l’imagination. Il est très important de mettre des mots sur ce qui relève de l’intelligence émotionnelle et relationnelle.

Car ces enfants sont en général hypersensibles est ont besoin de prendre de la distance avec ce qu’ils vivent.

Benutzer-Kommentare