Film

Retrouvez toutes les recensions de films de Migros Magazine.

  1. Les plus récents
  2. les plus appréciés
Dans cette deuxième saison de «13 Reasons Why», Clay (Dylan Minette), dévasté par la mort d'Hannah (Katherine Langford), est hanté par son souvenir. (Photo Netflix)

«13 Reasons Why», ou l’adolescence écorchée

Après une première saison hautement polémique, Netflix diffuse depuis fin mai le deuxième volet de sa série coup de poing.

Loane Balthasar

Loane Balthasar, voyageuse et comédienne

À 19 ans et après avoir fait le tour du monde avec sa famille en camping-car, la Vaudoise Loane Balthasar a trouvé sa route: actrice. Elle prépare son deuxième tournage.

Loufoque à souhait, le comédien britannique Jonathan Pryce excelle dans le rôle d'un vieil homme se prenant pour Don Quichotte. (Photo Ascot Elite)

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Après plus de vingt-cinq ans de douloureuse gestation, «L’homme qui tua Don Quichotte», du réalisateur britannique Terry Gilliam, sort enfin sur les écrans.

Les personnages incarnés par Vanessa Guide et Max Boublil prennent malheureusement un peu trop de place dans cette comédie racontant les débuts du football féminin en France. (Photo Praesens Films)

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Sur fond de musique sixties, «Comme des garçons» (Julien Hallard) revient sur le parcours du combattant de la première équipe de football féminin en France. Sympathique, mais maladroit.

Alcoolique, John Callahan (Joaquin Phoenix, à gauche) peut compter sur le soutien (presque) sans failles de son sponsor Donnie (Jonah Hill). (Photo Filmcoopi Zurich)

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Le nouveau film de Gus Van Sant, «Don’t Worry, He Won’t Get Far On Foot», raconte l’histoire du cartooniste alcoolique et tétraplégique John Callahan.

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Délicieusement satirique, «La Mort de Staline» évoque les manigances mortifères de la garde rapprochée du dirigeant totalitaire pour organiser sa succession.

On retrouve dans «Isle of Dogs» les couleurs acidulées et l’esthétisme léché propres au cinéma de Wes Anderson. (Photo 2018 Twentieth Century Fox Film Corporation)

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Neuf ans après «Fantastic Mr. Fox», le réalisateur américain Wes Anderson signe avec «Isle of Dogs» un nouveau petit bijou d’animation.

À 14 ans, Aïcha tombe éperdument amoureuse de Baz, un musicien bien plus âgé qu’elle. Une passion qui pourrait bien avoir de lourdes conséquences... (Photo Filmcoopi Zurich)

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Le film suisso-canadien «Et au pire, on se mariera» raconte les amours impossibles et dévastatrices d’une jeune ado québécoise de 14 ans.

Navigateur amateur, l'Anglais Donald Crowhurst (Colin Firth) décide de se lancer dans une course à la voile autour du monde en solitaire, organisée par le «Sunday Times». (Photo: Studiocanal)

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Basé sur une histoire vraie, «The Mercy» (James Marsh) raconte le douloureux périple en mer d’un navigateur anglais dans les années 60. Poignant.

Vieillissant mais toujours séduisant, Daniel Day-Lewis joue le rôle d'un couturier tyrannique aux côtés de la jeune actrice luxembourgeoise Vicky Krieps. (Photo: Laurie Sparham/Focus Features)

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Avec «Phantom Thread», Paul Thomas Anderson livre une histoire d’amour sombre et dérangeante entre un couturier et sa muse, dans le Londres de 1950.

Suivant
Alexandre Jollien a un peu souffert du mal du pays lorsqu’il était en Corée... La langue, 
la cuisine , mais surtout ses amis, lui ont manqué.

Voyage vers la sérénité

De retour de Corée du Sud, où il a vécu trois ans avec sa femme et ses enfants, le philosophe Alexandre Jollien a trouvé une nouvelle sérénité. Entre méditation, écriture et projet de cinéma.

Dans cette deuxième saison de «13 Reasons Why», Clay (Dylan Minette), dévasté par la mort d'Hannah (Katherine Langford), est hanté par son souvenir. (Photo Netflix)

«13 Reasons Why», ou l’adolescence écorchée

Après une première saison hautement polémique, Netflix diffuse depuis fin mai le deuxième volet de sa série coup de poing.

Navigateur amateur, l'Anglais Donald Crowhurst (Colin Firth) décide de se lancer dans une course à la voile autour du monde en solitaire, organisée par le «Sunday Times». (Photo: Studiocanal)

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Basé sur une histoire vraie, «The Mercy» (James Marsh) raconte le douloureux périple en mer d’un navigateur anglais dans les années 60. Poignant.

Vieillissant mais toujours séduisant, Daniel Day-Lewis joue le rôle d'un couturier tyrannique aux côtés de la jeune actrice luxembourgeoise Vicky Krieps. (Photo: Laurie Sparham/Focus Features)

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Avec «Phantom Thread», Paul Thomas Anderson livre une histoire d’amour sombre et dérangeante entre un couturier et sa muse, dans le Londres de 1950.

«Super Mario»

La photo de la semaine de Marc Atallah

Le jeu «Super Mario» devient un film et la nouvelle a inspiré une réflexion au directeur de la Maison d’Ailleurs à Yverdon (VD).

L'actrice Juno Temple dans le film Wonder Wheel

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Brillamment porté par une Kate Winslet en grande forme, «Wonder Wheel», le nouveau film de Woody Allen, séduit mais ne convainc pas totalement.

Loufoque à souhait, le comédien britannique Jonathan Pryce excelle dans le rôle d'un vieil homme se prenant pour Don Quichotte. (Photo Ascot Elite)

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Après plus de vingt-cinq ans de douloureuse gestation, «L’homme qui tua Don Quichotte», du réalisateur britannique Terry Gilliam, sort enfin sur les écrans.

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Délicieusement satirique, «La Mort de Staline» évoque les manigances mortifères de la garde rapprochée du dirigeant totalitaire pour organiser sa succession.

À 14 ans, Aïcha tombe éperdument amoureuse de Baz, un musicien bien plus âgé qu’elle. Une passion qui pourrait bien avoir de lourdes conséquences... (Photo Filmcoopi Zurich)

Et si on se faisait une toile ce week-end?

Le film suisso-canadien «Et au pire, on se mariera» raconte les amours impossibles et dévastatrices d’une jeune ado québécoise de 14 ans.

Chris Hemsworth

Chris Hemsworth tombe le costume de «Thor»

A l'occasion de la sortie de «Thor: Ragnarok», Chris Hemsworth évoque l'évolution de son personnage dans la saga Thor. Côté privé, il aborde son retour en Australie et son apparence.

Suivant