30 décembre 2017

Tenir ses bonnes résolutions

Changer de vie? Trouver un nouvel amour? Moins boire? À chaque fin d’année reviennent les mêmes bonnes résolutions. À cette période, attentes et intentions de changer de vie font l’objet d’un zèle tout particulier.

medbase
La peur est la raison principale qui explique pourquoi nous échouons régulièrement dans nos projets. (Getty Images)
Peter Locher, psychologue spécialiste en psychothérapie FSP, centre Medbase, Berne

Disons-le d’emblée: il n’existe aucune panacée pour réaliser à coup sûr nos rêves et nos désirs. Mais, le plus souvent, deux points sont déterminants pour la réussite ou l’échec de nos entreprises.

De l’intérieur vers l’extérieur

Quand j’ai la volonté de prendre une décision, il est important de sonder la motivation qui anime cette réflexion intérieure avant d’aboutir à une décision délibérée. Pour le dire autrement: si je veux arrêter de fumer pour répondre à la demande de mon partenaire, cette bonne résolution a peu de chances d’aboutir.

En mon for intérieur, je dois me sentir émotionnellement en sécurité et être intimement motivé pour échafauder et mener à bien mon idée. Ce qu’on appelle le «feu intérieur» est décisif. Car une véritable transformation n’est possible que dans un mouvement de l’intérieur vers l’extérieur. C’est aussi la raison pour laquelle toute incitation venant exclusivement de l’extérieur, que ce soit du partenaire, de la société ou de l’État, ne produira probablement aucun résultat, voire suscitera une résistance.

Le second point essentiel pour faire aboutir une intention est d’affronter sa peur. Le meilleur exemple à cet égard est Jules César. Lorsqu’il traversa en 49 av. J.-C. le fleuve Rubicon avec ses légions dans le nord de l’Italie, il savait qu’il n’y aurait aucun retour possible. Selon la légende, il prononça alors cette phrase: «Alea jacta est» – «Les dés sont jetés», et il transforma son intention délibérée en acte. Ce faisant, il était certainement conscient qu’il serait empereur romain ou qu’il mourrait.

De manière moins dramatique, mais identique du point de vue causal, la même chose s’applique à nos décisions quotidiennes. Nous pouvons réfléchir pendant des années à une décision, mais si elle n’est pas suivie d’un acte concret pour la réaliser, elle reste sans conséquence et rien ne change dans notre vie. La peur est la raison principale qui explique pourquoi nous échouons régulièrement dans nos projets. Nous sommes sur le bord de la rivière et remarquons que l’eau est en fait assez froide, alors nous faisons demi-tour. Changer exige d’avoir le courage de transformer en acte une décision intérieure délibérée.

Sécurité émotionnelle

Afin d’affronter cette peur et faire preuve de courage, il est essentiel que j'y voie clair à l'intérieur de moi et me sente émotionnellement en sécurité. Dans ce cas, il y a de grandes chances que je puisse vaincre la peur qui naît lorsque je prends conscience des manifestations du changement et que je trouve le courage de mener ce changement à son terme.

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Contribution de lecteur

RESPIRE

Nénuphar symbolisant la sérénité pour illustrer un sujet sur la sophrologie. Contribution de lecteur

La sophrologie à notre rescousse

Tom le Jardinier rempote des plantes.

Rempoter des plantes d'intérieur

Informationen zum Author

sucre

Sus au sucre!