23 octobre 2017

Tes petits nuages à toi

Lors des journées froides, il arrive parfois qu’en respirant nous puissions voir notre propre souffle. En fait, c’est un brouillard que nous produisons nous-mêmes.

illustration
Lorsqu'il fait chaud, l'air peut absorber quelque 20 grammes d'eau par mètre cube. Lorsqu'il fait froid, l'air ne peut absorber que peu d'eau.
Temps de lecture 2 minutes

Comment se forme la buée

Actuellement, si tu restes dehors le soir, il est possible que ta propre respiration forme des nuages blancs devant ton visage, autrement dit de la buée. Cela est dû à l’humidité que ta respiration contient. La plupart du temps,en été ou quand tu te trouves dans une pièce chauffée, l’air autour de toi absorbe simplement cette humidité. L’air est chaud et peut accueillir beaucoup d’humidité, environ 20 grammes par mètre cube. En revanche, l’air froid n’arrive pas à absorber autant d’humidité. Par exemple, à 0 degré, seuls 5 grammes sont absorbés. Lors de journées automnales fraîches et humides, quand l’air contient déjà trop d’humidité, on dit qu’il est «saturé». L’humidité de ta respiration n’a plus de place dans l’air saturé et est visible sous forme de minuscules gouttelettes d’eau; une sorte de petit nuage de brouillard devant ton visage. La création de ces petits nuages dépend de la température ambiante et de l’humidité de l’air.

Quand la température descend au-dessous de -10 degrés, ta respiration forme toujours des traînées de brouillard. En effet, l’humidité de ta respiration, chaude, se condense tout de suite, à peine sortie de ta bouche. Cela signifie qu’elle passe d’un état gazeux à un état solide, c’est-à-dire en gouttelettes d’eau.

A essayer: habille-toi chaudement lors d’une fraîche soirée d’automne et rends-toi dehors. Inspire et expire normalement quelques fois. Si l’air n’est pas trop sec, tu aperçois ta propre respiration devant ton visage. Peut-être devras-tu essayer quelques fois avant de tomber sur une soirée où l’air est déjà humide. Au fait, on voit parfois aussi de petits nuages chez les animaux qui respirent à l’air frais.

Benutzer-Kommentare