22 novembre 2018

Un graffeur de luxe

Passion et liberté d’esprit. Basé à Agiez (VD), Philippe Baro sort le spray sur commande. Et excelle dans l’art du trompe-l’œil.

philippe baro
Philippe Baro est passé de graffeur illégal à graffeur professionnel en une dizaine d'années. (Photos: François Wavre/Lundi13)
Temps de lecture 2 minutes

Une bombe en évolution

Il déboule en costard flashy à carreaux au volant d’une luxueuse anglaise. Une voiture entièrement couverte de graffitis, dorée jusqu’aux pneus! «Mon grand-père disait que, pour obtenir le succès, il faut un beau costume et une belle voiture. J’ai les deux, mais en version décalée», sourit Philippe Baro. Il a 34 ans, est graffeur professionnel depuis une dizaine d’années. Et on peut dire que ça roule pour lui. Artisan plutôt qu’artiste – «Je m’adapte au style souhaité, je peux faire du kitsch, du street art ou du classique» – il exécute les commandes partout en Suisse, jusqu’en Belgique et même à Dubaï. Ses clients? Des théâtres, des entreprises, de grands hôtels et surtout des particuliers qui veulent personnaliser une chambre d’enfant.

Cocasse: même les CFF l’ont mandaté pour une fresque destinée à la cafétéria des employés. «Il y a quinze ans, je taguais leurs wagons et ils déposaient des plaintes contre moi. Aujourd’hui, ils reconnaissent la qualité de mon travail.» Des graffitis illégaux, il en a commis pas mal pendant une adolescence chahutée. Mais grâce à un CFC dans l’horlogerie, il a pu trouver du travail et commencer à rembourser ses amendes… La dernière, il l’a payée en 2010. «Je ne fais plus du graffiti vandale. Mais de cette époque, j’ai gardé le spray et la technique. Ce que j’ai perdu en liberté de peinture, je l’ai gagné en liberté personnelle.»

Une journée avec Philippe Baro

Benutzer-Kommentare

Articles liés

crèche de noël

Une crèche magique

Lyon

Trois idées de visite pour une escapade à Lyon, berceau du cinéma

Laurent Cordaillat

«Le capital humain constitue la plus grande richesse de l’économie»

Peter Breitler

Le défi de la réinsertion professionnelle

Informationen zum Author