Contribution de lecteur
7 septembre 2017

Uncharted Lost Legacy: Le dernier héritage de Naughty Dog

Le 5e épisode de la célébrissime licence est enfin sorti. Une réussite pour ce qui semble bien être un clap de fin.

Lost Legacy 5, une sortie en beauté.
Lost Legacy 5, une sortie en beauté.

La société de production américaine de jeux-vidéos Naughty Dog sort ce qu’elle a annoncé comme le «très probablement dernier Uncharted produit». Voilà qui est surprenant lorsque l’on connaît le succès qu’a connu cette série de jeux. Récompensée deux fois, en 2009 et 2011 par le prix «Meilleur jeux de l’année», il va sans dire que la saga de jeux Uncharted, créée par la société américaine Naughty Dog, est un franc succès depuis sa création en 2007.

La saga est une telle réussite qu’elle a dépassé les 24 millions de ventes, et a été adaptée en comics, ainsi qu’en roman. Il y a même un projet de film qui serait une préquelle du jeu, où l’on pourrait voir Tom Holland incarner un jeune Nathan Drake, le héros emblématique de la saga.

Cette année, Naughty Dog frappe un grand coup avec Uncharted Lost Legacy, sixième opus, sorti en magasin le 23 août. The Lost Legacy est un DLC standalone. Cela signifie que vous pouvez y jouer même si vous n’avez pas Uncharted 4. D’ailleurs, Uncharted: Lost Legacy n’est pas un jeu complet, mais un scénario court; c’est un sequel, qui prend place dans l’Univers d’ Uncharted 4: A Thief’s End.

Dans cet opus, le joueur n’incarne plus Nathan Drake mais la sulfureuse aventurière Chloé Frazer, que l’on a pu voir dans Uncharted 2 et Uncharted 3. Cette dernière parcourt l’Inde à la recherche d’un artefact: la Défense de Ganesh. Pour l’aider dans sa quête, elle embauche la mercenaire Nadine Ross, qui était une antagoniste dans Uncharted 4.

Pour ce qui est du Gameplay de ce dernier Opus, il est intéressant de noter que Chloé a son propre style de combat, qui est beaucoup plus gracieux que celui de Nathan. D’un point de vue visuel, la qualité est, comme à chaque fois, au rendez-vous. En effet, les graphismes d’Uncharted en général sont bluffants. Le dernier bébé de Naughty Dog ne fait pas exception à la règle, avec des scènes dans la jungle et dans les temples indiens de toute beauté. C’est toujours un plaisir de pouvoir partir à l’aventure dans des décors enchanteurs. D’ailleurs, dans Lost Legacy, les scènes de conduite motorisée sont plus importantes que dans les jeux précédents. «Dans Uncharted, les graphismes sont incroyables et très réalistes, les intrigues passionnantes, les combats intenses et les personnages bien développés, témoigne Louise, 16 ans, une fan de la saga. Mais s’il y a bien une chose qui me plaît chez Naughty Dog, c’est le fait que leurs héroïnes ne sont pas sexualisées comme on le voit si souvent dans le monde du jeu-vidéo.»

«Uncharted, c’est du Tomb Raider, mais en plus bourrin et avec des personnages plus attachants, explique Killian, 19 ans, grand amateur de jeux vidéos. C’est de l’aventure à travers le monde pour trouver des trésors, en évitant des pièges, résolvant des énigmes et en prenant des cours d’hsitoire, tout en affrontant des organisations aux viles intentions.» Seul bémol, il est parfois difficile de savoir ce que le joueur est supposé faire et où il est censé se rendre, ce qui peut couper l’immersion. Ceci dit, le jeu reste une réussite.

Benutzer-Kommentare