21 janvier 2013

Une chemise digne du pressing

Entre auréoles de déodorant et repassage compliqué, l’entretien de ces textiles est souvent un vrai casse-tête. Mais voici comment transformer la corvée en plaisir.

Mirjeta Mehaj tient dans ses mains un vaporisateur et un fer à repasser
Mirjeta Mehaj vous donne ses astuces pour repasser et plier parfaitement les chemises.
Temps de lecture 6 minutes

Avec les chemises, c’est toujours la même chose: elles se marquent d’auréoles et elles sont aussi difficiles à repasser qu’à plier. Mais Eliane Duvanel et Erika Lafleur, maîtresses d’enseignement professionnel au secteur «Intendance» du COFOP, ainsi que leur apprentie Mirjeta Mehaj, ont quelques astuces pour vous faciliter la tâche.

Ainsi: les auréoles peuvent généralement être nettoyées. Il existe en effet un produit qui permet d’assouplir le tissu cartonné: l’eau ammoniacale. Attention, toutefois, car l’ammoniaque, irritante, doit être utilisée avec quelques précautions. Par ailleurs, le repassage peut se transformer en jeu si l’on suit quelques règles. On décide d’abord où placer l’ourlet des manches, afin que les plis soient ensuite symétriques. On n’oublie pas de repasser aussi ourlets et bordures. Et on humidifie généreusement les faux plis avant de les dompter d’un coup de fer. Enfin, pour le pliage, on apprend comment gérer les manches, en repliant d’abord en dessous le triangle de tissu de l’aisselle, avant de plier la manche en long.

Les étapes

Le nettoyage

Appliquer une couche homogène de détachant (savon au fiel de bœuf liquide) sur le col...
Appliquer une couche homogène de détachant (savon au fiel de bœuf liquide) sur le col...
...et les poignets.
...et les poignets.

Commencer par vérifier l’état du col et des poignets. S’ils sont sales, appliquer une couche homogène de détachant (savon au fiel de bœuf liquide) dessus, afin d’ôter le gras de la peau.

Humidifier les auréoles avec de l'eau ammoniacal.
Humidifier les auréoles avec de l'eau ammoniacale.

Si la chemise présente des auréoles de transpiration: enfiler des gants à usage unique et humidifier généreusement (voire tremper si l’auréole est durcie), la partie tachée avec un mélange composé de 10 ml d’ammoniaque pour 1l d’eau – attention: si vous souffrez de problèmes respiratoires, mettre également un masque!

Bien essorer le tissu. A noter: si la chemise est colorée, l’eau ammoniacale peut lui ôter une partie de sa couleur, car certains pigments réagissent plus fort que d’autre à ce mélange.

Les auréoles peuvent s'enlever!
Les auréoles peuvent s'enlever!

Poser bien à plat sur la planche à repasser un linge ou deux, histoire que celle-ci ne soit pas imprégnée d’ammoniaque.

Recouvrir la chemise d’un autre linge.


Repasser avec de la vapeur, durant plusieurs minutes et en insistant bien sur la partie tachée.
Repasser avec de la vapeur, durant plusieurs minutes et en insistant bien sur la partie tachée.

Repasser – fer sur programme adapté, selon étiquette - avec de la vapeur, durant plusieurs minutes et en insistant bien sur la partie tachée, afin que l’ammoniaque «travaille» et assouplisse l’auréole durcie.

Vérifier ensuite que la tache s’est ramollie, ou réitérer le processus humidification-repassage à la vapeur, jusqu’à ce que le tissu soit à nouveau souple.

Glisser ensuite la chemise à la machine à laver, sur programme classique.

Le repassage

Au préalable, brancher le fer ou la station, regarder l’étiquette du vêtement afin de déterminer à quelle température il faut le repasser, puis programmer le fer à la température adéquate.

A noter: il est plus facile de repasser lorsque le vêtement est légèrement humide.

Commencer le repassage par les parties doubles:


Repasser le revers du col, puis l’endroit.
Repasser le revers du col, puis l’endroit.

- Repasser le revers du col, puis l’endroit.


Repasser la plaque du dos.
Repasser la plaque du dos.

- Passer ensuite à la plaque du dos, en faisant glisser le fer d’un côté à l’autre.


Repasser l’intérieur des poignets en rentrant la pointe du fer dans la manche de 3 ou 4 centimètres.
Repasser l’intérieur des poignets en rentrant la pointe du fer dans la manche de 3 ou 4 centimètres.

- Faire les poignets: bien marquer les plis à la main, et repasser l’intérieur en rentrant la pointe du fer dans la manche de 3 ou 4 centimètres, pas plus.


Repasser soigneusement les plis à l'extérieur.
Repasser soigneusement les plis à l'extérieur.

Puis repasser l’extérieur.

Déterminer si l’ourlet du dessous de la manche doit être visible ou caché de l’autre côté.
Déterminer si l’ourlet du dessous de la manche doit être visible ou caché de l’autre côté.

- Pour les manches: sur l’épaule, le pli doit arriver au milieu de la plaque. C’est cela qui permet de déterminer si l’ourlet du dessous de la manche doit être visible ou caché de l’autre côté lorsqu’on repasse – cela fait quand même une différence d’un centimètre environ! La réflexion doit être la même pour les deux manches, afin que les plis soient symétriques. Lorsque la décision est prise, bien lisser la manche du plat de la main, et repasser en tenant la plaque.

On glisse le fer de la plaque de l’épaule au poignet.
On glisse le fer de la plaque de l’épaule au poignet.

Le mouvement est le suivant: on repasse la couture, puis on repasse le bas de la manche vers le poignet, puis on glisse le fer de la plaque de l’épaule au poignet. Faire de même de l’autre côté de la manche. Attention au pli, il ne doit y en avoir qu’un de visible! S’il y a des faux plis, bien humecter le tissu et repasser à nouveau, jusqu’à ce que les plis aient disparu.

Entamer le repassage de la bordure avant où se trouvent les boutonnières, puis de celle où se trouvent les boutons et la poche.
Entamer le repassage de la bordure avant où se trouvent les boutonnières, puis de celle où se trouvent les boutons et la poche.

- Poser un linge sous la planche à repasser, afin d’éviter que les manches de la chemise ne traînent par terre et ne se salissent. Puis entamer le repassage de la bordure avant où se trouvent les boutonnières, puis de celle où se trouvent les boutons et la poche.

Terminer en repassant la partie avant où se trouve la bordure, puis le dos, et enfin, l’autre partie avant où se trouvent les boutons.

Le pliage

Pour la finition, on peut procéder de deux manières:

- soit on met la chemise sur un cintre, en ajustant soigneusement les épaules et le col, puis en fermant le bouton du col, pour en garder sa tenue et afin d’éviter que la chemise ne glisse.

- soit, si l’on ne possède pas de penderie, on plie la chemise avant de la glisser dans son armoire.

Voici les étapes du pliage (pour ce faire, la chemise doit être bien sèche):


- Poser la chemise bien à plat en face de soi. Replier le col et bien le former.

Boutonner un bouton sur deux, en commençant par celui du col.
Boutonner un bouton sur deux, en commençant par celui du col.


- Boutonner un bouton sur deux, en commençant par celui du col, afin de donner une bonne tenue à l’ensemble.


- Retourner la chemise et la disposer à l’horizontale devant soi.

- Vérifier, en soulevant légèrement un côté de la chemise, que les boutonnières sont bien alignées l’une sur l’autre.

Attraper l’épaule et le bas du côté de la chemise correspondant, et le rabattre.
Attraper l’épaule et le bas du côté de la chemise correspondant, et le rabattre.


- Attraper l’épaule et le bas du côté de la chemise correspondant, et le rabattre délicatement vers le milieu du dos.

Vérifier qu’il y a 1 à 2 doigts d’espace entre le col et la partie repliée.
Vérifier qu’il y a 1 à 2 doigts d’espace entre le col et la partie repliée.


- Vérifier qu’il y a 1 à 2 doigts d’espace entre le col et la partie repliée.

- Lisser la partie repliée en glissant la main sous le tissu.

Replier d’abord le triangle de tissu de l’aisselle en le glissant sous la manche.
Replier d’abord le triangle de tissu de l’aisselle en le glissant sous la manche.

- Replier d’abord le triangle de tissu de l’aisselle en le glissant sous la manche.


Replier la manche elle-même en long, sur la partie principale du corps.
Replier la manche elle-même en long, sur la partie principale du corps.

Puis replier la manche elle-même en long, sur la partie principale du corps.


- Saisir ensuite l’autre épaule et le bas de la chemise du même côté et rabattre vers le milieu de la chemise.


- Plier à nouveau le tissu de l’aisselle, puis rabattre la manche en long.

Poser perpendiculairement son avant bras au milieu de la chemise, et avec l’autre main, replier la chemise sur elle-même.
Poser perpendiculairement son avant bras au milieu de la chemise, et avec l’autre main, replier la chemise sur elle-même.


- Poser perpendiculairement son avant bras au milieu de la chemise, et avec l’autre main, replier la chemise sur elle-même, en rabattant la partie inférieure jusque sous le col.


Le travail est terminé!
Le travail est terminé!

- Retourner à nouveau la chemise du bon côté. Le travail est terminé!

Un conseil si vous empilez vos chemises pliées: pour plus de stabilité, il vaut mieux les poser en inversant à chaque fois la position du col, c’est à dire un fois en le mettant en haut de manière normale, et une fois tête-bêche, ou «tête en bas».

Photographes: Loan Ngyuen, Vicky Althaus

Benutzer-Kommentare