22 septembre 2017

Une petite révolution pour l’Iphone

Apple se devait de fêter dignement les dix ans de la naissance de son smartphone. Il y aura donc un Iphone 8, un luxueux Iphone X, mais surtout un IOS toujours plus performant qui introduit la réalité augmentée décomplexée.

Iphone 8 et Iphone X
Les Iphones 8 et 8 Plus sont disponibles en Suisse depuis le 22 septembre, et l'Iphone X dès le 3 novembre.

Pour les dix ans de son smartphone représentant à lui seul près de 70% de son chiffre d’affaires, Apple se devait de marquer les esprits. Finalement, c’est en grande partie en révolutionnant le monde de la téléphonie mobile il y a une décennie que la firme de Steve Jobs a pu devenir l’entreprise la plus riche du monde.

La Keynote terminée, la presse et les invités ont été conviés à tester les Iphones 8, 8 Plus et le très haut de gamme X dans le Steve Jobs Theater. Les commentaires et premières vidéos tests se sont concentrés sur l’Iphone X. Et pour cause, la série 8 ne doit sans doute de changer de numéro – plutôt que d’avoir été baptisée 7s et 7s+ – qu’à son dos de verre. Evidemment, Apple insiste sur de nombreuses et réelles améliorations: l’excellent appareil photo se bonifie encore, l’étanchéité s’améliore, l’écran devient Retina HD doté de la technologie TrueTone (désactivable), qui améliore automatiquement la balance des blancs, le chargement sans contact – dont il faudra démontrer l’utilité – apparaît et la puce A10 est remplacée par une A11 «jusqu’à 30% plus rapide». Sans compter plusieurs nouveautés plus ou moins utiles apportées par le nouvel IOS11. Dont un mode portrait apparemment largement plus convaincant que l’on se réjouit d’essayer. Les Iphone 8 et 8 Plus sont disponibles en Suisse depuis le 22 septembre, à partir de 839 francs (64 Go) sans abonnement.

Un Iphone de luxe

Mais c’est bien du côté du superlatif X que tous les regards se tournent. D’abord par son tarif, réellement pharaonique: 1199 francs (à partir du 3 novembre dans notre pays) pour la (première) version 64 Go. Selon la formule consacrée, chacun décidera en fonction de ses moyens, besoins, envies. D’autant que – mais comment aurait-­il pu en être autrement?– cet Iphone X ne représente évidemment pas une révolution comparable à celle de son lointain ancêtre. Egaler ce moment fondateur était impossible. Apple ne l’a donc pas réalisé. Mais pour le reste, impossible de ne pas avoir hâte de tester cet appareil de verre et aluminium avec son écran désormais Oled Super Retina HD de 5,8 pouces occupant quasiment toute la surface frontale, Cupertino ayant décidé de conserver un fin cerclage en acier. A voir si cela le protège en cas de chute. Plus de bouton physique d’accueil: un «swip» vers le haut pour quitter une application, vers la droite ou la gauche pour en changer et une légère pression pour activer le multitâche. Du haut vers le bas? On active le centre de contrôle. De gauche à droite? Et voilà qu’apparaissent les notifications.

Reconnaissance faciale

Le 3D Touch est toujours de la partie, ainsi que Siri naturellement, désormais activable depuis le bouton d’allumage sur la droite de l’appareil. C’est aussi grâce à lui que l’on entre dans Apple Pay, qui arrive en Suisse. Qui dit plus de bouton Home, dit adieu au lecteur d’empreintes digitales Touch ID, remplacé par Face ID, une technologie biométrique de reconnaissance faciale fonctionnant grâce à une série de capteurs dans la caméra en façade, dont une caméra infrarouge produisant 30 000 points d’identification sur votre visage. On se croirait dans Mission impossible et, apparemment, cela fonctionne plutôt bien et surtout très rapidement. Avec, dixit Apple, une plus grande sécurité.

Réalité augmentée

Cela permet aussi de s’amuser avec la réalité augmentée, grâce à des «animojis», bestioles rigolotes qui imitent vos mimiques, et qui peuvent ensuite être intégrées à des messages. Ce qui ne semble certes pas indispensable, mais qui préfigure surtout bien d’autres usages de cette technologie certainement appelée à se multiplier à l’avenir. D’autant qu’elle est désormais disponible également sur l’Iphone 8, mais aussi sur toutes les générations capables d’installer IOS11 (en gros dès le 6s). La voilà, la «petite» révolution pour les dix ans du smartphone à la pomme. Suffisant pour en croquer?

Achèterez-vous le nouvel iPhone?

Benutzer-Kommentare