4 juin 2020

Destination: Suisse allemande

Cette année, adieu voyages lointains et bonjour vacances au pays. Qui recherche toutefois l’exotisme, ne manquera pas de franchir le röstigraben. Conseils pratiques et bons plans.

Vacances en Suisse
Cette année, on passe les vacances d'été en Suisse (allemande).

Situation sanitaire oblige, les vacances ­estivales prennent une autre tournure. Adieu plages lointaines et ­lagons azurés. C’est ici, entre lacs, montagnes et plateaux karstiques, qu’il faudra ­chercher l’ailleurs! Et pourquoi pas? Ce sera même l’occasion de la découvrir vraiment, cette Suisse exotique de l’autre côté de la Sarine, avec ses coins méconnus et ses hauts lieux touristiques qui attirent chaque année des hordes de voyageurs. «Il y aura peu de touristes étrangers cet été. C’est le bon moment de voir Zermatt, ­Lucerne, le Jungfraujoch, les Grisons, le val Poschiavo ou le val Bregaglia… L’avantage de la Suisse est son petit territoire, mais qui est très varié avec ses quatre cultures. Pas besoin de franchir la frontière pour découvrir d’autres langues, d’autres goûts, d’autres ­produits du terroir», souligne Véronique Kanel, porte-parole de Suisse Tourisme. Alors qu’est-ce qu’on attend pour boucler les valises?

Caraïbes? Maldives? Non, l'étonnant Caumasee dans les Grisons (photo: DR).

Caumasee et Crestasee (GR): accessible en quelques minutes à pied depuis Flims, le Caumasee ne manque pas d’étonner avec ses eaux turquoise qui lui donnent un petit air de Maldives ou de Caraïbes. Seule la température de l’eau (et les sapins avoisinants) viennent rappeler que nous nous trouvons en Suisse. Perdu un peu plus loin dans la forêt, le Crestasee joue avec les effets de transparence pour offrir une pause méditative bienvenue. flimslaax.com

Klöntalersee (GL): au-dessus de Glaris, le lac semi-artificiel du Klöntal a tout de la merveille naturelle. Encaissé au fond d’une spectaculaire vallée, il accueille le long de sa rive sud un chemin de randonnée de près de 7 km (chemin 29 de Suissemobile). Les marcheurs y croiseront peut-être des plongeurs, car la rumeur dit que l’armée russe aurait déposé en 1799 un trésor au fond du lac. kloental.com

Martinsloch (GL): le village d’Elm est connu pour ses bulles (la boisson gazeuse Elmer Citro vient de là) et pour son trou, le Martinsloch. Pour le voir, il faut lever la tête vers les sommets. Car au cœur du haut lieu tectonique Sardona, classé à l’Unesco, se trouve une ­falaise naturellement percée. Deux fois l’an, les rayons du soleil la traversent pour illuminer durant quelques minutes le clocher de l’église d’Elm. Les prochains spectacles auront lieu le 29 septembre 2020 à 9 h 30 et le 30 septembre 2020 à 9 h 32. elm.ch

Du sommet du Chäserrugg, la vue sur le lac de Walenstadt est époustouflante (photo: DR).

Chäserrugg (SG): partie intégrante du massif des Churfirsten, le sommet du Chäserrugg surplombe vertigineusement le lac de Walenstadt. Le clou du spectacle ne réside toutefois pas là, mais dans la station sommitale du téléphérique, dessinée par Herzog & De Meuron. Avec son toit élancé et son entrelacs de poutres de bois, la bâtisse inaugurée en 2015, qui accueille aussi un restaurant de montagne, fait rimer rustique avec chic. chaeserrugg.ch

Gorges de la Tamina (SG): non loin de Bad Ragaz, les étroites gorges de la Tamina plongent le visiteur dans les entrailles de la terre. Ici, seul un filet de lumière éclaire le chemin remontant le torrent. C’est ce sentier que les curistes ont foulé durant des siècles pour bénéficier des vertus de l’eau de source jaillissant à 36,5 degrés. Une fois revenu à la surface, on ne manquera pas de visiter les anciens bains de Pfäfers situés à l’entrée des gorges. Les salles historiques montrent comment les visiteurs de toute l’Europe prenaient les eaux au XVIIIe siècle. altes-bad-pfaefers.ch

Les vins provenant des vignobles grisons surprennent autant qu'ils séduisent (photo: DR).

Maienfeld (GR): un sol calcaire, un ensoleillement régulier et un vent – le foehn – soufflant un air chaud dans la vallée du Rhin font de la ­région de Maienfeld une terre privilégiée pour la culture de la vigne. Derrière les portes du château de Salenegg ou celles des caveaux de nombreux viticulteurs de Jenins ou de Fläsch, de belles découvertes attendent les amateurs de vins (pinots noir, gris et blanc par exemple) et d’eaux-de-vie (kirsch, vieille poire, fenouil, coing…). graubuendenwein.ch

Guarda (GR): situé sur une terrasse ensoleillée, Guarda est l’un des plus beaux villages de Basse-Engadine. Si ce n’est le plus beau. Pas étonnant donc qu’il ait inspiré Alois Carigiet pour illustrer les livres relatant les aventures du petit berger Ursli. Ici la beauté des maisons peintes du XVIIe siècle n’a d’égale que la magnificence des pâturages fleuris environnants. scuol-zernez.engadin.com

Greina (GR): à la frontière entre les Grisons et le Tessin, la plaine de la Greina offre un paysage de toundra alpine unique en Suisse. Sauvage et rebelle, ce haut plateau classé n’est accessible qu’à pied – un bus alpin au départ de Vrin permettant de s’en approcher ­seulement quelque peu. Pour prolonger l’extase, il est recommandé de passer une nuit dans l’une des cabanes de montagne. surselva.info

Le musée de Tous-les-saints (SH): comme on ne peut pas passer toute sa vie à s’extasier devant les chutes du Rhin, on pourra se rabattre à Schaffhouse sur l’épatant Museum zu Allerheiligen, situé dans le couvent bénédictin du même nom, au cœur de la vieille ville. Un musée qui vise large: archéologie, histoire, art (avec des œuvres de Cranach, Hodler, Vallotton et Otto Dix) mais aussi histoire naturelle. Plusieurs expositions temporaires dont une actuellement consacrée à «la poule, un volatile sous-estimé». allerheiligen.ch

Embarquez pour une croisière sur le Rhin. Dépaysement garanti (photo: DR).

En croisière sur le Rhin (SH): de Schaffhouse, il est possible de rejoindre le lac de Constance par bateau, pour une croisière de près de cinq heures si l’on va jusqu’à Kreuzlingen, en une quinzaine d’étapes. Avec des arrêts modulables dans ces lieux incontournables que sont Stein am Rhein ou l’île de Reichenau. On peut manger à bord, tout en observant des réserves d’oiseaux et divers ponts et châteaux, au gré d’une navigation paisible sur un Rhin toujours plus large. urh.ch

Du vin aux pommes (TG): c’est une boucle de neuf kilomètres à travers les vignes autour de Weinfelden. Une trentaine de panneaux permettent de ne plus rien ignorer de la ­viticulture thurgovienne. À la gare de Weinfelden, on peut acheter pour 19 francs un «sac à dos viticole» contenant un verre à vin, du pain, de l’eau et un code permettant sur le parcours d’ouvrir le «coffre-fort à vins» et de déguster du pinot noir et du Müller-Thurgau. Le canton étant connu pour ses pommes, on pourra aussi se lancer du côté d’Altnau, dans un «apple trail», trois parcours dans les vergers du lac de Constance, à parcourir à pied, à vélo ou en calèche, avec activités, jeux et dégustation de cidre et de pommes. thurgau-bodensee.ch

Férocement bucolique (AI): l’Ebenalp est le sommet le plus septentrional des Préalpes appenzelloises que l’on atteint depuis Wasserauen en téléphérique. De là part tout un réseau de sentiers agrémentés de refuges de montagne. Tout y est vert, vallonné, rocailleux et férocement bucolique. D’Ebenalp on peut rejoindre le lac de Seealp, où l’on pourra nager, naviguer, voire pêcher la truite. Avec en toile de fond les majestés du Säntis et de l’Alpstein. ebenalp.ch

La région de l’Ebenalp: tellement instagramable (photo: DR).

Du côté de chez Neandertal (AI): une des curiosités possibles à découvrir depuis Ebenalp consiste à suivre le chemin qui mènera, en vingt minutes, jusqu’aux grottes préhistoriques du Wildkirchli, en passant devant une maisonnette d’ermite puis une auberge de montagne accrochée à la falaise, célèbre pour ses röstis croustillants. Dans ces grottes, des outils de chasseurs-cueilleurs du paléolithique ont été retrouvés mais aussi des ossements d’ours des cavernes encore plus anciens. appenzell.ch

En faire tout un fromage à Stein (AR): la Gruyère n’a pas le monopole des armaillis, la preuve par le Musée des arts et traditions populaires, à Stein, qui permettra de tout savoir sur la culture paysanne, l’artisanat et la vie des vachers en Appenzell. Représentations des poyas, confection d’objets en cuir utilisés par les armaillis, métiers à broder et, bien sûr, la fabrication du célèbre fromage présentée en live dans un chalet d’alpage vieux de 400 ans et reconstruit pour la circonstance. appenzeller-museum-stein.ch

Saint-Gall par le ventre (SG): c’est une manière originale de découvrir la ville de Saint-Gall: un «food trail», sorte de rallye alimentaire qui, par le biais de six énigmes à résoudre, vous fera découvrir six lieux emblématiques de la cité et déguster six spécialités locales. En trois heures, on aura consommé un repas complet, ­assurent les organisateurs. Un indice préalable: ceux qui n’aiment pas le schüblig risquent de souffrir. foodtrail.ch/stgallen

L’autre Léman (SG): sur les bords du lac de Constance, ­Rorschach possède un charme quasi ­méditerranéen. On peut découvrir la ville à vélo électrique, moyen idéal pour gravir le Rorschacherberg, qui offre une vue grandiose sur le lac. La cité connue pour sa «Badhütte», cabane en bois sur des pilotis, et sa halle aux grains est aussi le point idéal pour des croisières. Après quoi les Romands les plus endurcis devront l’admettre: le lac de Constance est à peu près aussi bleu que le Léman. rorschach.ch

Bon pied, bon art (BS): vous aimez la randonnée et la culture, vous craquez pour la sculpture, le design et l’architecture? Alors, dès la réouverture des frontières, vous adorerez arpenter le Rehberger-Weg, ce chemin long de quelque 5 km, jalonné de vingt-quatre ­interventions artistiques signées Tobias Rehberger, qui relie la Fondation Beyeler à Riehen (CH) au Vitra Campus à Weil am Rhein (D). 24stops.info

Sur les traces de Sherlock Holmes (BE): Meiringen est un lieu de pèlerinage incontournable pour les aficionados de Sherlock Holmes. Déjà, parce que s’y trouve un musée qui lui est dédié (avec notamment une reconstitution de son salon du 221B Baker Street). Ensuite, parce que Sir Arthur ­Conan Doyle a choisi les spectaculaires chutes du Reichenbach (situées à 20 min à pied de ce village) pour se débarrasser (provisoirement) de son héros devenu un poil encombrant. sherlockholmes.ch

Le vélo sans stresser (BE/SO): forçats du bitume, passez votre chemin! Cet itinéraire cycliste (l’étape 5 de la route de l’Aar) invite davantage à la contemplation qu’à l’effort et à la sudation. On monte en selle à Bienne. On pédale tranquille (une trentaine de kilomètres pratiquement à plat) le long du canal Nidau-Büren, puis de l’Aar (on peut s’y baigner si on le sent). Et on pose le pied à Soleure, la plus ­baroque des villes suisses. suissemobile.ch

La science pour les nuls (ZH): c’est quoi l’apesanteur? Comment naissent les éclairs?... Les réponses à ces questions et à mille autres encore, vous les trouverez au Technorama de Winterthour. Et ce qui est génial dans cet unique Science Center de Suisse, c’est qu’on peut tout toucher, tout expérimenter pour mieux saisir le monde qui nous entoure. Oui, on y joue un peu les savants fous en faisant de la science en s’amusant! technorama.ch

Dans la peau d’un légionnaire (AG): il y a 2000 ans, 6000 soldats romains étaient stationnés dans une énorme caserne située sur le territoire de l’actuelle commune de Windisch. Aujourd’hui, les vestiges de ce camp servent de décor à un parc aventure – «Le sentier des légionnaires de Vindonissa» – où petits et grands peuvent s’immerger de manière ludique, vivante et réaliste dans le quotidien d’une légion. Ils sont fous ces Romains! museumaargau.ch/fr/sentier-des-legionnaires

Rosenlaui (BE): au pied de la Grosse Scheidegg, les gorges de Rosenlaui plongent le visiteur dans une sorte de transe. Les cascades souterraines transportent avec une telle force l’eau du glacier éponyme que le bruit en est étourdissant. Par ailleurs, la fraîcheur du lieu, même au cœur de l’été, réveille les sens et les embruns des chutes frappant les ­visages permettent de faire un bain bénéfique d’ions négatifs. Au sortir des gorges, une pause au charmant hôtel Rosenlaui est plus que recommandée pour se ­remettre de ses émotions. Quasiment sans réseau wifi, l’établissement invite à une détente totale. rosenlauischlucht.ch

Mürren (BE): le village sans voiture de Mürren, qui ­surplombe la vallée de Lauterbrunnen, ­incite les visiteurs à opter pour un rythme de vie plus lent. Alors que les enfants jouent tranquillement dans la rue, les parents peuvent en profiter pour se balader dans les prés richement fleuris. On se retrouve ensuite sur la terrasse d’un des cafés offrant une vue saisissante sur la Jungfrau. muerren.swiss

Le sommet du Stockhorn offre un panorama spectaculaire sur la région de Thoune (photo: DR).

Stockhorn (BE): pour gravir le Stockhorn, deux options s’offrent aux visiteurs au départ d’Erlenbach im Simmental: le téléphérique ou le sentier de montagne. Quelle que soit la voie choisie, tous ne manquent pas d’admirer à mi-chemin le joli lac de Hinterstocken et sa petite île avant de se retrouver au sommet sur la très impressionnante plateforme panoramique. Au sortir d’un tunnel percé dans une paroi de la montagne, elle s’élance dans le vide pour offrir une vue spectaculaire sur Thoune, le Plateau et le Jura. stockhorn.ch

Paysage karstique et meringues sont au programme de l'une des promenades dans la biosphère de l'Entlebuch (photo: DR).

Entlebuch (LU): avec ses vastes marais et sa faune d’une grande richesse, l’Entlebuch est devenu la première biosphère de Suisse classée à l’Unesco. Depuis la station sommitale de Rossweid, que l’on atteint en télécabine en partant de Sörenberg, une balade facile de 9 km à travers un paysage karstique permet d’atteindre Kemmeriboden-Bad, connu loin à la ronde et à juste titre pour ses meringues. Rien de tel qu’un tel su­sucre pour faire avancer toute la troupe. biosphaere.ch

Paysages d’irrigation haut-valaisans (VS): afin de rendre hommage aux hommes et aux femmes qui ont canalisé l’eau pour cultiver la terre, la Fondation suisse pour le paysage a élu les zones d’irrigation du Haut-Valais paysage de l’année 2020. Au départ d’Ausserberg, une promenade circulaire d’environ 16 km permet de suivre plusieurs bisses et de se rendre compte du travail, parfois spectaculaire, réalisé pour transporter le plus précieux des liquides. myswitzerland.com

Trouver l’escargot chevelu (NW): connaissez-vous l’escargot chevelu? Ce petit gastéropode protégé, couleur chocolat, colonise certains sommets du massif de la Bannalp, entre le domaine du Haldigrat et Oberbauen. Diverses randonnées plus ou moins exigeantes permettent de l’admirer, après avoir survolé la région en télécabine, puis en télésiège. Ouvrez l’œil: l’escargot chevelu ne mesure que quelques millimètres et il possède une coquille plate et horizontale pour se glisser sous les rochers. Fantasque, cette variété endémique n’est en fait… pas du tout chevelue! http://blog.luzern.com/nidwaldner-haarschnecke

Le plus grand marais du pays (OW): au-dessus de Sarnen, dans la région de Glaubenberg-Langis, se trouve le plus grand marais de Suisse. Un sentier thématique propose d’y découvrir de manière ludique la faune et la flore spécifiques de ce milieu humide. Et nec plus ultra, on peut allier les plaisirs du corps à ceux de l’esprit, en prenant un bain de pieds revigorant dans le bassin empli de tourbe du Schwendi Kaltbad. obwalden-tourismus.ch

Au centre de la Suisse (OW): le saviez-vous ? Le centre géographique de la Suisse se situe sur l’alpage verdoyant de l’Älggialp. On peut l’atteindre en voiture ou à pied, en partant de différentes localités situées le long des lacs de Sarnen et Lungern. Sur place, une balade d’une heure permet de bénéficier d’une vue magnifique sur les sommets environnants et le Plateau. On peut aussi profiter de cette excursion pour passer à Flüeli-Ranft, le village natal de Nicolas de Flue, qui abrite entre autres le «Hohe Brücke», le plus haut pont en bois couvert d’Europe (100 m de haut). suissemobile.ch

Aesch: difficile de faire plus suisse (photo: DR).

Un village de carte postale (UR): en arrivant au village d’Aesch, on hésite entre prendre immédiatement la photo de ses rêves et tomber en pâmoison. C’est qu’avec de vieux chalets joliment disposés, une adorable chapelle et une cascade qui dégringole de la montagne entre les sapins, on ne peut pas faire plus esthétique en matière de paysage helvétique. Cela vaut la peine d’accéder à ce petit paradis à pied, car le chemin qui part d’Unterschächen est tout aussi ­enchanteur (env. 1 h 30 de marche). myswisspanorama.com/aesch

«The Ship of Tolerance» invite à méditer sur notre rapport aux autres (photo: DR).

Tous à bord! (ZG): né de l’idéal des artistes russes Ilya et Emilia Kabakov, «The Ship of Tolerance» s’est «amarré» en 2016 le long des quais de Zoug, près de la plage de Brüggli. Symbole de tolérance, mais aussi de respect, il arbore une voile composée d’une centaine de dessins, créés par des Zougois de tous âges. Mais fragile, celle-ci n’est hissée qu’à certaines occasions. Le bateau peut en revanche être visité par beau temps jusqu’à l’année prochaine, et divers événements seront organisés d’ici peu et durant tout l’été sur la pelouse environnante. zug-tourismus.ch

Trésors à foison (ZG): Plus ancienne bijouterie d’Europe (certains disent même du monde…), la Lohri-Haus, dans la vieille ville de Zoug, date de 1620. Même sans but d’achat, cela vaut la peine d’aller admirer les plafonds peints, les parquets marquetés et les lustres scintillants de ce splendide bâtiment historique, ­rénové en 2016. Visites guidées du lundi au vendredi de 9 h à 17 h 30, selon disponibilité du personnel. zug-tourismus.ch

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Le Palais des Congrès, qui n'est pas sans rappeler Brasilia, accueille notamment une piscine couverte (photo: DR).

Bienne, la bâtisseuse

Cécile Duffey s'est inspirée de la Fête des vignerons pour créer une nouvelle crèche. Joseph est représenté par Kevin Uldry qui a chanté le ranz des vaches à Vevey. A gauche, on reconnaît la petite Julie

Des Jésus par dizaines

Pagayer au milieu de paysages enneigés, voilà une activité hivernale aussi originale que grandiose.

Un moment privilégié

En mode virtuel, la chappelle Sixtine, vidée de ses touristes, est encore plus impressionnante.

Evadons-nous