Contribution de lecteur
3 janvier 2018

Vive 2018

Nous devons gagner la révolution de la nouvelle productivité. La crise n’est pas finie. Elle n’est pas «derrière nous» mais «avec nous». Notre sortie de crise va se dérouler dans une longue phase de croissance et d’inflation moyenne. Il va s’agir de garder le moral et de gagner en utilisant au mieux les nouvelles technologies, en attirant les talents, en formant plus et mieux.

Il ne faut pas attendre une reprise venue d’ailleurs, Chine ou Allemagne, d’un euro qui baisse ou qui monte ou d’une politique «radicalement nouvelle». Il nous faut surveiller, dans l’entreprise, dépenses et concurrents bien sûr, mais plus encore innover, expliquer et motiver.

En cette année nouvelle, je vous souhaite mes merveilleux vœux les plus sincères, riches d'amour et d'amitié. Vos pensées actuelles sont les graines de votre vie de demain. Vous avez en vous la faculté illimitée d'agir sur votre futur, quelles que soient les circonstances; ne l'oubliez jamais! Votre joie de vivre sera communicative.

Je vous souhaite un départ: destination sur Bonheur par le vol 2018 de 00h00. Durée du vol: 365 jours. Bagages essentiels: santé, amour, prospérité et bonheur.

Je vous souhaite bonne et heureuse nouvelle année 2018!!!

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Vue de Manhattan. (Pixabay) Contribution de lecteur

Les grands argentiers de la Fed de New York

zoug

Zoug, c'est bien plus qu'un refuge fiscal

LIngots d'or. Contribution de lecteur

Le bitcoin ou l’or métal