17 décembre 2017

La nouvelle Seat Leon, une charmante citadine

La nouvelle Seat Leon allie aérodynamisme et style. De plus, bon point pour l’environnement, elle roule au gaz naturel.

Seat Leon
La nouvelle Seat Leon.

Routes enneigées et une énorme envie de manger l’un des meilleurs burgers véganes de l’Ouest ? Voilà de quoi me motiver à monter à Saint-Cergue pour profiter de ses beaux paysages tout en testant la voiture de la semaine: la Seat Leon hybride gaz naturel / essence.

Ce qui frappe avant tout dans cette charmante citadine, c’est son étonnante fluidité. La version essayée était dotée d’une boite automatique DSG 7 vitesses particulièrement agréable et dynamique, et ce, en toutes circonstances. La conduite parait légère, facile, les réactions sont vives et les 110 chevaux parfaitement exploités. L’accélération de 0 à 100 en 10.9 secondes reste tout à fait honorable, bien qu’elle n’ait rien de décoiffant. Stable et agile, au niveau des performances, le bilan est positif !

La grande particularité de ce véhicule est son système à deux réservoirs : un d’une contenance de 50 litres pour l’essence, puis un deuxième, dissimulé sous le plancher du coffre, destiné à accueillir 15 kilos de gaz naturel. Par défaut, et en toute logique, le véhicule roule au gaz naturel, un carburant moins couteux et plus avare en émissions nocives. C’est seulement lorsque celui-ci vient à manquer que le véhicule bascule automatiquement sur le réservoir essence. Seules les jauges trahissent le changement de carburant. Autrement, le comportement reste inchangé.

Avec plus de 140 stations de ravitaillement sur tout le territoire, il est assez aisé de ne pas en manquer, bien que cela demande un poil plus d’organisation et d’avoir le réflexe de faire le plein dès qu’une occasion se présente plutôt que d’attendre d’être à sec. Le gaz permet tout de même une belle autonomie de 400 kilomètres. Pour ma part, j’ai réussi à rouler à plus de 98% rien qu’au gaz. Pourquoi pas 100% ? Par flemme évidemment ! J’avoue volontiers avoir snobé la station de gaz de Gingins en redescendant de ma virée, simplement parce que j’étais trop bien installée et que je n’avais pas envie de retourner dans le froid. Les derniers 10 kilomètres ont été parcourus en mode essence jusqu’à ce que je refasse le plein de gaz tout près de chez moi.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le look La nouvelle Seat Leon se distingue par ses lignes anguleuses et son profil sportif. Cette citadine allie aérodynamisme et style, sans se montrer trop agressive. Mention spéciale pour les phares 100% LED qui signent une face avant très expressive.

L’habitacle Le dynamisme est de mise dans cet habitacle sobre et soigné. Citadine oblige, la place à l’arrière est correcte, mais les plus grands pourraient se sentir un peu à l’étroit sur les longs trajets. Le tableau de bord est ergonomique, intuitif et bien dessiné, la console offre quelques petits rangements pratiques pour y mettre clés, victuailles ou téléphone portable. Les sièges offrent un bon maintien, mais pourraient être un brin plus moelleux.

La technologie Aide au parcage, écran tactile 8’’, kit mains libres, nombreux équipements de confort et de sécurité avancée, la Seat Leon ne fait pas les choses à moitié!

Hybride gaz naturel / essence

Qu’on se le dise, vous pouvez tout de suite oublier l’essence! Le réservoir essence n’est qu’une sécurité au cas où vous viendriez à manquer de gaz naturel. Ce dernier émet 85 % de moins d’oxyde d’azote et 25% de moins de CO2 et coûte environ 35% de moins qu’un carburant classique. Si d’aventure vous vous retrouvez dans un désert, sachez que les deux réservoirs combinés vous permettront de parcourir près de 1300 kilomètres.

Le coffre Cette voiture étant une hybride gaz naturel / essence, elle est, par conséquent, dotée de deux réservoirs distincts, et ça prend de la place! Victime de ce système, le coffre se voit amputer de plus de 100 litres de volume par rapport aux modèles classiques. L’espace de chargement n’offre donc que 275 litres en configuration cinq places et 1105 litres banquette rabattue. Je vous rassure, c’est amplement suffisant pour les courses quotidiennes.

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Les chercheurs de l’Empa Brigitte Buchmann et Christian Bach devant les pompes à carburant de demain.

Les camions de demain

La Tesla de Migros

Une famille dans une voiture comme sujet du supplément de l'extra automne.

Extra auto

Informationen zum Author

Lorenz Joss

Un inconditionnel des journées «slowUp»