20 janvier 2018

La Renault Zoe Z.E, électrique et maligne

Avec la Renault Zoe Z.E., la conduite est simple, agile et ludique.

Renault Zoe Z.E
La Renault Zoe Z.E.

Agréable à piloter, super-dynamique dès le démarrage, la Renault Zoe Z.E. est calibrée pour la ville… et même un peu plus. Avec une belle autonomie réelle allant de 115 à 300 km (selon la batterie choisie et la température), la Zoe permet de partir pour de petites et moyennes aventures sans relâcher d’émissions dans la nature.

Au volant, c’est poilant! Comme toutes les voitures électriques, la boîte automatique n’a qu’un seul rapport. Ce qui fait que lorsqu’on accélère, il n’y a aucun à-coup, la poussée est linéaire. La conduite est simple, agile et ludique, et je l’avoue, elle m’a un peu rappelé les voiturettes pour les enfants dans lesquelles on glisse une pièce de 1 franc pour rouler cinq minutes. Mais loin du jouet, la Zoe est une voiture bien réelle, très bien équipée qui plus est. Entre les options de sécurité et de confort, Renault a pensé à tout! Pour ne citer qu’elle, la tablette R-Link Evolution de série avec navigation TomTom Z.E. Live permet, par exemple, de localiser les bornes de recharge. Soyons clairs, la Zoe est fonctionnelle et reste sobre, mais elle offre un confort suffisant pour qu’on s’y sente bien.

Plus grande qu’il n’y paraît

Mon amie Zélie, qui se trouvait près de chez moi, m’a appelée en détresse pour savoir si je pouvais la déposer à la gare de Chambrelien (NE) afin qu’elle puisse attraper le train qu’elle allait probablement manquer à Neuchâtel. En arrivant sur le lieu de rendez-­vous, surprise! Elle n’était pas seule! Lilith, une belle demoiselle dogue allemand qui n’est pas loin d’avoir les dimensions d’un poney, allait, elle aussi, profiter de la course.

En jetant un coup d’œil à l’arrière du véhicule, j’avais un peu peur que la chienne n’y entre pas. Mais la Zoe est plus spacieuse qu’il n’y paraît! Si un adulte demandera qu’on avance un peu les sièges avant pour se sentir totalement à l’aise, Lilith, elle, a semblé apprécier la balade.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le look Petite citadine sobre aux formes arrondies, la Zoe n’est pourtant pas banale: merci aux petits détails originaux dont elle est truffée! À l’arrière, la vitre du coffre donne l’effet d’un bel ovale alors que les feux arrière, en losange, jouent avec des lignes de coffre traçant également l’esquisse d’un autre losange. À l’avant, tout semble converger vers le logo de la marque, derrière lequel se dissimule la prise pour recharger le véhicule. Un bel ensemble qui mérite qu’on l’analyse avec soin.

Le coffre La bonne ­surprise est ce coffre plus vaste que ce que l’extérieur laisse présager. En configuration cinq places, il propose 338 litres de volume et 1225 litres banquette rabattue, de quoi largement transporter courses du jour ou ­bagages pour un séjour… pas trop éloigné!

La charge Comme un téléphone portable ou un ordinateur, la Renault Zoe Z.E. se branche pour se recharger. Évidemment le temps de charge dépend du type de batterie choisi, mais également du type de prise sur laquelle on recharge le véhicule. Par exemple, si vous chargez la petite batterie de 22 kW sur une «wallbox» triphasée de 32 A, il ne faudra que 1 h 45 pour une charge complète contre 13 h 30 sur une prise domestique.

L’autonomie

La Zoe vous intéresse ? Deux possibilités s’offrent à vous: soit une batterie de 22 kW avec une autonomie théorique de 240 km (de 115 à 170 km réels), soit une batterie Z.E. 40 permettant de rouler plus de 400 km théoriques, soit 300 km en situation réelle et condition estivale ou 200 en hiver. Il est donc nécessaire de bien évaluer ses besoins avant de choisir l’une ou l’autre. Pour économiser et «prolonger» les kilomètres, il existe une touche ECO qui, sur simple pression, limite la consommation et modifie les réglages pour aller toujours plus loin!

La location de la batterie

Renault propose deux options. Acheter la batterie ou la louer. Le prix de la location se calcule sur le nombre de kilomètres parcourus par année. Il existe douze forfaits possibles: 7500 km, 10 000 km,12 500 km, 15 000 km, 17 500 km ou illimité, avec à chaque fois le choix de la batterie de 22 kW ou de la Z.E. 40. La location minimum (moins de 7500 km avec batterie 22 kW) coûte Fr. 79.- par mois, le forfait illimité, avec petite ou grosse batterie, coûte Fr. 139.- par mois. Sachant qu’à l’achat les batteries coûtent Fr. 10 000.-, la location s’avère particulièrement intéressante.

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Mario Illien, constructeur de moteurs de Formule 1, et Marco Piffaretti, pionnier de la voiture électrique.

Le moteur électrique a-t-il de l’avenir?

Deux journalistes ont testé l'autonomie de deux voitures électriques.

Dossier auto

Informationen zum Author

Les chercheurs de l’Empa Brigitte Buchmann et Christian Bach devant les pompes à carburant de demain.

Les camions de demain

Audi A5 Sportback g-tron

L’Audi A5 Sportback g-tron, la classe version hybride